Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Exposition : Du Jourdain au Congo, art et christianisme du Royaume Kongo

40 16

Sur les crucifix en cuivre, des maîtres forgerons ont sculpté un Christ sans couronne d’épines ni clous. L’air paisible, il semble allongé sur la croix. Lorsque les Portugais s’installèrent près du royaume Kongo à partir de 1482, la seigneurie de ce vaste territoire englobant une partie de l’Angola, du Gabon, du Congo-Brazzaville et de la République démocratique du Congo s’appropria l’iconographie et les objets chrétiens en les interprétant à l’aune de son système de croyance.

Musée du Quai Branly : Du Jourdain au Congo, l’influence chrétienne sur l’art et la culture Bakongo   

 

 

Le 24/03/2017

 

 

À PROPOS DE L'EXPOSITION

( Jusqu’au 2 avril. Rens. : 01.56.61.70.00 ou quaibranly.fr)

1482 : le navigateur portugais Diego Cão découvre l'embouchure du fleuve Congo et entre en contact avec le vaste royaume du Kongo. Un territoire qui regroupe les actuels Gabon, Angola, République démocratique du Congo et Congo. L'évangélisation de l'une des plus puissantes monarchies du continent est rapidement mise en place : les conversions des élites de cet empire colonial signent les débuts de cinq siècles de christianisation.

 

À première vue, il s’agit d’un crucifix en alliage de cuivre, datant de la fin du XVIIe siècle. Mais que de détails troublants ! De curieux personnages, les mains en prière, sont perchés sur les branches de la croix, les traits du visage du Christ sont clairement africains et, surtout, des seins apparaissent sur son torse ! Cet objet est en réalité un Nkangi Kiditu (« Christ protecteur »), un de ces étonnants crucifix de chefs, collectés dans les années 1920 et conservés au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren (Belgique).

Rarement exposés, ils sont une vingtaine à avoir fait le déplacement jusqu’au Musée du Quai-Branly-Jacques-Chirac. Le parcours de l’exposition, riche d’une centaine d’objets (crucifix, pendentifs mais aussi statues de la Vierge ou de saint Antoine de Padoue), révèle comment l’imagerie chrétienne, transmise par les conquérants et missionnaires portugais, a été absorbée, voire réinterprétée, par les cultures kongo locales (1). « Plus qu’un signe de conversion au catholicisme ou qu’un acte de résistance à une religion d’importation, l’appropriation des symboles chrétiens est surtout une preuve de l’étonnante perméabilité des religions traditionnelles… ce qui fait aussi leur force, comme un fleuve sait contourner un obstacle ou lentement le dissoudre pour l’amalgamer à ses eaux », explique le commissaire Julien Volper, conservateur au musée de Tervuren et maître de conférences à l’Université libre de Bruxelles.

Ce syncrétisme fut sans doute facilité par des similitudes entre les rites chrétiens et autochtones : le symbole de la croix, par exemple, existait déjà dans la culture kongo, ses quatre branches figurant la course du soleil et la destinée humaine. Les mains jointes en prière font aussi écho à un geste traditionnel : le claquement de mains devant les chefs en signe de respect… Vestiges de la première évangélisation, les Nkangi Kiditu sont devenus au fil des siècles des insignes de pouvoir, transmis de génération en génération. 

 

Source : 

Musée Quai Branly Jacques Chirac

http://www.la-croix.com

Afrique.lepoint.fr

Résultat de recherche d'images pour "Du Jourdain au Congo, art et christianisme en Afrique centrale"

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Du Jourdain au Congo, art et christianisme en Afrique centrale"

 

Résultat de recherche d'images pour "Du Jourdain au Congo, art et christianisme en Afrique centrale"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
	©  SOTHEBY’S / ART DIGITAL STUDIO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !