Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Présentation de la ville de Kikwit (Nouvelle province de Kwilu)

 

Ville de Kikwit (Nouvelle province de Kwilu)

Superficie : 92 km²

Taille estimée de la population 1 326 068 hab.

 

17553955 1914031585482817 5527341531615317224 n 2

 

 

HISTOIRE 


La ville fut à l'origine un dépôt portuaire de l'État indépendant du Congo pour l'acheminement du caoutchouc et de l'ivoire.
Une fois l'État devenu colonie belge, la Belgique y aménagea une cité européenne et une cité indigène. La cité indigène comptait déjà 600 travailleurs de factoreries et d'administration en 1910. Les ouvriers africains provenaient de différentes ethnies et étaient déportés et obligés de vivre dans la ville.
En 1920, cette cité est nommée Makaku ou Makal. En 1937, elle est rebaptisée Poto-Poto et devient un centre extra-coutumier.
La croissance de Kikwit est surtout due à la population européenne durant la période coloniale. Située entre Léopoldville (Kinshasa) et le district du Kwango, et en plein centre de la province, la ville est le relais obligé, un poste d'État, un centre de dispersion du courrier et du carburant et un centre de concentration d'huile de palme y sont ouverts dès 1911. En 1923 plusieurs établissements commerciaux s'installent dans la ville et profitent de la situation géographique de celle-ci. En 1928, l'École du travail est ouverte, suivie par l'École de moniteur en 1930. En 1940, la ville devient un centre d'opération bancaire avec l'ouverture d'une succursale de la Banque du Congo Belge. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la population blanche de la ville se plaint de la proximité de la cité africaine et le nouveau flux d'Européens poussent l'administration à aménager deux nouvelles zones d'habitations. La cité africaine de Poto-Poto est déplacée vers Wenze en 1946 et « Bruxelles » en 1948.
En 1995, la ville dut faire face à une grave crise du virus ebola.

 

 

DONNÉES GÉOGRAPHIQUES

L’image contient peut-être : plein air

Kikwit est la ville principale de la province du Kwilu en République Démocratique du Congo, située sur la rivière Kwilu. La ville est reliée à 525 kilomètres de Kinshasa et à 400 kilomètres de la ville de Bandundu par la route nationale n°1 à l’Ouest, et aux deux Kasaï à l’Est.

 

ALTITUDE

 

L’altitude commence à 342 m au niveau de la rivière Kwilu jusqu’à atteindre 550 m au niveau de l’ancien village de Kazamba.
Coordonnées (longitude) :
5°2’19 » Sud et 18°49’5″ Est en DMS (degrés, minutes, secondes) ou -5.03861 et 18.8181 (en degrés décimaux). La position UTM est BV54 et la référence Joint Operation Graphics est SB34-05.

 

CLIMAT

La Ville de Kikwit connait un climat tropical humide.
Alternance des saisons : deux saisons observées :
Une longue saison de pluies allant de Septembre à Mai; tandis que l’autre appelée saison sèche dont la durée est estimée à plus au moins deux mois, de Juin à août.
La ville est sinistrée avec beaucoup des ravins, des pentes glissantes qui laissent couler beaucoup d’eau de pluie. Le sol est sablo-argileux, favorable à la culture mais avec une faible résistance aux effets d’érosion.
Quatre types de reliefs influences la morphologie du site de Kikwit : les plateaux, les vallées, les terrasses alluviales et les talwegs.

 

RENSEIGNEMENT DU SOUS-SOL

Aucun chercheur n’a suspecté la présence d’un minerai.

 

VÉGÉTATION

La ville de Kikwit est dépourvue des savanes et forets, la population recourt à la périphérie au territoire de Bulungu pour cultiver. Les principales cultures sont les suivantes : mais, manioc, arachide, voandzou, riz, millet, patate douce et les arbres fruitiers.

 

HYDROGRAPHIE

L’image contient peut-être : ciel, arbre, plante, montagne, plein air, nature et eau

La ville de Kikwit est principalement baignée par la rivière Kwilu et ses affluents : Nzinda, Lukemi, Sopo, Luini, Misengi, Loano, Yonsi et Tamukombo.

 

DES POINTS CARDINAUX DE LA VILLE SONT

Au Nord : par la rivière Kwilu partie de son confluent avec le ruisseau Nzinda jusqu’à l’embouchure du ruisseau Sopo. Une ligne droite part de l’embouchure du ruisseau Iba ou ruisseau Misengi jusqu’à la rivière Kwilu. Du ruisseau Iba au coin Nord-Ouest jusqu’aux limites de la concession des Pères de la Compagnie de Jésus de Kikwit avec la concession PLZ n° 775.
À l’Est : par la concession des Pères Jésuites jusqu’au ruisseau Yonsi. De Yonsi jusqu’à l’embouchure de la rivière Kwilu. De la rivière Kwilu vers l’amont même au confluent du ruisseau Lwano.
Au Sud : par le poste PLC Kibangu, la ligne droite même à la route d’intérêt commun jusqu’au confluent du ruisseau Misengi et Lukemi du confluent. Du confluent du ruisseau Lukemi vers l’amont jusqu’au confluent avec le ruisseau Nzinda jusqu’à sa source. De cette source jusqu’à la bifurcation des routes d’intérêt général Kikwit-Gungu-Leverville.
À l’Ouest : de la bifurcation de la route d’intérêt général Kikwit-Gungu-Leverville jusqu’a l’intersection avec la route venant de l’aérodrome, une ligne droite part de la source du ruisseau Sopo vers l’aval jusqu’à son confluent avec le ruisseau Nzinda. Du ruisseau Nzinda jusqu’à son confluent avec la rivière Kwilu.

 

PARTICULARITÉS ET RICHESSES DE LA VILLE

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, plein air et nature

 

La ville de Kikwit est la première ville économique de la Province du Kwilu en République démocratique du Congo, situé au centre de celle-ci avec une population plus importante que d’autres villes telles que Kenge, Bandundu ville et Inongo.
La ville de Kikwit est une ville économique et commerciale remplie de toute catégorie des opérateurs : commerciaux, artisanaux, services ainsi que de production et transformation.
Kikwit demeure l’un des principaux greniers de la Ville de Kinshasa, en matière d’approvisionnement en produits vivriers, principalement le maïs, l’arachide et l’huile de palme. C’est aussi par Kikwit que transitent les congolais qui partent de la Province du Kasaï pour la capitale. Elle constitue un point stratégique du point de vue sécuritaire entre la ville province de Kinshasa et les Kasaï.
Sur le plan culturel, Kikwit est le centre des diverses danses folkloriques, nous pouvons signaler la présence quelques orchestres folkloriques, entre autres : Mumembo 2, Mumembo Diazz, Gahunia, Ngemba Nationale, Shindanzugu, Mundundu, Gibwilayala, Mundundu, Gimonasombi, Tuzolana, Luzolo-Lunzambi, Système Pende, Langungu, Kumayumbu, Mbapindu, Seya Wafa 1 et 2, Langu, Yako, Kayindula, Bidunda-dunda, Mozar et Buanzi

.

DONNÉES CULTURELLES

Résultat de recherche d'images pour "pende"

Les principales ethnies et tribus dominants sont : les Bunda, les Mbala, les Pende, les Pindi et les Yansi. Le reste des tribus sont minoritaires (les Suku, les Kwese, les Tshokwe,…).

 

LANGUES PARLÉES DANS CETTE VILLE

Le Kikongo
Le Lingala
Dans la Ville de Kikwit, le Kikongo est parlé par la majorité de la population. Le Lingala est plus parlé par les migrants venus de Kinshasa, Kasaï et même par les natifs de Kikwit eux-mêmes. Le Tshiluba est plus parlé par les migrants venus du Kasaï, les Swahili par les Militaire venant de L’Est de la République. Le Kitetela est plus parlé dans le quartier Muangadibaya par les Tetela qui font leur petit commerce dans la ville.

 

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Le commerce général (37%)
Le service (25%)
L’artisanat (20%)
L’agriculture, L’élevage et Pisciculture (18%)
La ville de Kikwit a un grand centre commercial situé en ville basse dans le quartier Lunza, Commune de Lukolela. Le commerce est l’activité la plus importante dans la ville, suivi de l’artisanat et le service avec la présence de plusieurs magasins, boutiques, pharmacies, alimentations, bars, Kadhafi, forgerons, menuisiers, scieurs, réparateurs des appareils électroménagers, garagistes, agences de voyage, agences de transfert, cabines téléphoniques, boulangeries, bureautiques,…
L’agriculture et la pisciculture occupent aussi une place de choix dans les activités de la population, la ville produit en grande quantité les produits tels que le Manioc, Maïs, Arachide et cela grâce à la fertilité de son sol. L’élevage du gros bétail très pratiqué par les pères jésuite et aux périphériques de la ville.

 

SITUATION ÉCONOMIQUE

Nombre d’opérateurs économiques 5 800

 

PRINCIPALES ACTIVITÉS DES OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES

7 22

Activité Commerciale : magasin, boutique, chambre froide, boulangerie, Kadhafi
Activité artisanale : savonnerie, forgeron, briqueterie, scierie, menuiserie
Service : Hôtel, Polyclinique, bars, pharmacie, communication, transport
La Ville de Kikwit est une ville économique et commerciale remplie de toute catégorie des opérateurs : commercial (58%), service artisanale (27%), ainsi que production et transformation (15%).

 

PRINCIPALES ACTIVITÉS DES PME/PMI

PME production et transformation
PME service
PME commerce
La ville de Kikwit n’a pas des industries mais seulement quelques PMI qui existent.
Grandes entreprises locales
Plusieurs Institutions financières ont leurs succursales dans la villes de Kikwit, nous pouvons citer : La Banque Centrale du Congo, la BIAC, la FBNbank, Ecobank, Oxus bank, Advans Bank, Microffeki, Coopec (bod, Lukolela, St Fr X, ECC, St Esprit), Coopérative CEFMC, Micro Crédit Ya Mpa, Coopik, KKT et Metala, Colombe, Bonne face, KKM, Ami fidèle, Solidaire. Les sociétés Congo futur, Shalina, Lemon, Promed, Socimex. Les compagnies brassicoles : Bralima et Bracongo. Hôtel du Premier Ministre Adolphe Muzito, hôtel du Kwilu, Hôtel Fumani, Oasis, Wali. Les établissements de commerce général : Luswa, Sumbibazo, Mumene, Bah Amani et Mukidi. Les stations de service Engen, Cohydro, Total…

 

PRINCIPAUX PRODUITS AGRICOLES

Le Manioc 
Le Maïs 
L’Arachide 
La Courge 
La Patate douce 
L’Igname 
Le Niébé

 

PRINCIPAUX PRODUITS NON AGRICOLES

La Chenille
Le Champignon
Le Mfumbwa
Les produits non agricoles les plus consommées dans la Ville de Kikwit sont des produits forestiers non ligneux (chenilles, Mfumbwa et champignons).

 

PRINCIPALES SOURCES ÉNERGIE

le carburant pour les groupes électrogènes.
Rayonnement solaire (panneaux solaires)
Charbon de bois
L’énergie, et en particulier l’électricité, est une source capitale pour le développement économique et humain. La disponibilité en électricité sous-entend la fourniture de services essentiels comme l’éducation, en apportant la lumière dans les écoles et les foyers, la sécurité sanitaire des aliments par la réfrigération, l’accès aux technologies de communication ou encore l’amélioration de la productivité des activités agricole et économique.
La Société Nationale d’Electricité (SNEL) est présente dans la ville de Kikwit disposant d’un groupe électrogène de 900 KVa avec la capacité de desservir 939 ménages en BT et 1 MT. La consommation du groupe est de 150 litres de gasoil par heure en pleine charge et 90 litres de gasoil par heure en faible charge. Notons que la SNEL éprouve de nombreuses difficultés pour desservir la population de Kikwit en énergie, c’est depuis le mois d’octobre 2015 qu’elle n’est plus opérationnelle faute de carburant. Quelques particuliers (auto producteur) distribuent les courants aux ménages, commerçants moyennant une somme d’argent.

 

SITUATION SANITAIRE

Nombre d’hôpitaux 5
centre de santé 43
La Ville de Kikwit compte 2 zones de santé :
Zone de santé Kikwit Nord
Zone de santé Kikwit Sud
Maladies les plus récurrentes
Le Paludisme : l’environnement est insuffisamment assaini
L’Infection Respiratoire Aigüe (IRA): causée par l’exposition des enfants au coup de froid, mauvaise technique d’allaitement de mères (le lait maternel de fois entre dans la narine des enfants), causes infectieuses de toute genre qui cause la pneumonie (toux, rhumes,…) chez les enfants.
La Diarrhée simple : liée aux maladies de mains sales (manque d’hygiène), l’eau est impropre à la consommation.
La Malnutrition : il y a sous consommation de la production (Arachides, Gorges et Manioc, Maïs, poisson, chèvres,…), on produit pour vendre et non pour consommer. Très souvent la population consomme le manioc (FUFU) sans y mettre du maïs. Le traitement nutritionnel se fait avec l’appui de l’Unicef. Il faut procéder aussi à l’éducation de la population pour une solution à long terme.
Les Infections Sexuellement transmissibles (IST) 
Anémie : causée par la sous-alimentation des feuilles vertes (légumes, feuilles de manioc,..), aux causes infectieuses, parasitaire (malaria,…)

 

ÉDUCATION

Enseignement primaire et secondaire
Écoles primaires 449
Écoles secondaires 289

 

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET UNIVERSITAIRE

L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, plein air et nature

Universités 2
Instituts supérieurs 7

 

ACCESSIBILITÉ DE LA VILLE

7 21

Routes                Oui
Voies aériennes  Oui
Biefs navigables Oui
Train                   Non
L’accès à la Ville de Kikwit se fait par voies routières, par voies aériennes et par les biefs navigables.
La route permettant d’entrer et de sortir dans la ville est la nationale n°1 qui est en bon état. Par voie navigables, il est possible d’emprunter des bateaux qui naviguent sur la rivière Kwilu.
La Ville de Kikwit possède un aérodrome ‘’ aérodrome de Nzinda’’ dans la commune de Nzinda qui est praticable et opérationnel, il est plus utilisé par les officiels, les privées (prêtres, les commerçants qui sont dans le timing), les animateurs des ONG.
Chaussées principales de la ville
Route nationale n°1 : Bon état
Boulevard National de la Ville basse jusqu’à l’aérodrome : Assez-bon
Avenue de la clinique : Assez-bon
Boulevard Wazabanga allant de la RN1, O.R jusqu’à l’aérodrome de Nzinda : délabrée
Tronçon Pont Kwilu-Kibangu : délabrée
Tronçon av. Kimpwanza-Infra-Kansembi-Pont Kwilu : délabrée
Tronçon Kibangu-Infra : Mauvais état
Tronçon Stèle-Bureau communal de Kazamba : Assez-bon
Tronçon Maison communale jusqu’à l’école de l’administration, bif. Gungu Kikwit : Assez-bon
Tronçon Pont Kwilu – Kikwit Sacré cœur : Assez-bon
Tronçon pont Kwilu jusqu’au Centre Hospitalier de Kiketshi : Assez-bon
Tronçon bifurcation Kinsamba-Kumbi-Kasamba jusqu’à la bif. Gungu Kikwit : Mauvais état
Tronçon Ancien Combattants – Nzinga – Sep jusqu’à la RN n°1 Ndunga : Mauvais état
Tronçon avenue Masiamu – Paroisse Saint Lwanga – Athénée de Kazamba – Paroisse Protestante Misengi – Village Kipuka : Assez-bon

 

RÉSEAUX DE COMMUNICATION

Africel       Non
Airtel         Oui
Orange     Oui
Tigo          Oui
Vodacom  Oui
La couverture est bonne pour ces quatre réseaux de télécommunication. Les services M-pesa, Tigocash et Airtel-money sont disponibles. La connexion internet à travers ces réseaux est bonne.

 

ATTRAITS TOURISTIQUES

Parcs                        Non
Jardins botaniques   Non
Jardin zoologiques   Non
Chutes d’eaux          Non
Sites touristiques        -
Sites sacrés              Oui
Site sacré : le Cimetière Kongo-Pemba.

 

ESPÈCES PHARES DE LA FAUNE

Hippopotame 
Crocodile
Boa
Tortue
Oiseau
Ces espèces sont rares, on retrouve quelques-unes dans la rivière Kwilu.

 

ESPÈCES PHARES DE LA FLORE
Caféier
Palmier
Les bananiers
Avocatier
Manguier
Agrume

 

SITUATION SÉCURITAIRE
La situation sécuritaire et l’état d’esprit de la population de la Ville de Kikwit est généralement calme, hormis les quelques cas isolés. Notons aussi qu’il y a un sérieux Problème d’urbanisme et d’aménagement de la ville qui provoque des tète d’érosion dans la ville. Cette année, 202 têtes d’érosions ont été recensées dans la ville de Kikwit dont 44 dans la commune de Kazamba.

 

OPPORTUNITÉS DE DÉVELOPPEMENT

L’image contient peut-être : ciel, arbre, pont, plein air, eau et nature

Vers les années antérieures, effectuer un voyage de Kinshasa pour Kikwit était un mystère qui coutait beaucoup en termes des moyens financiers et de durée pour les personnes qui fréquentaient la route national n°1 (Kikwit). Pour cause, cette route était détériorée et presque impraticable ; les véhicules faisaient un mois et demi pour arriver à Kikwit ou l’inverse. Grâce à la révolution de la modernité du pays, la route nationale n°1 qui est devenue praticable (en bon état), permet aux citoyens de la province du Kwilu en général et de congolais en particulier, de circuler sans inquiétude, permet le développement des échanges commerciaux (transport de biens et marchandises), la fluidité des activités économiques et la lutte contre la pauvreté.
La ville de Kikwit est un carrefour pour la province du Kwilu et des ses environs, un grand centre commercial et économique remplie de toute catégorie des opérateurs économiques, les institutions financières, les entreprises brassicoles, les entreprises de télécommunications, les partenaires internationaux, les ONG. La présence de ces acteurs pourrait réduire le taux de chômage avec un appui du gouvernement dans leurs actions.
À cause de la diversité de ressources halieutiques et hydrographiques telles que la rivière Kwilu et d’autres ruisseaux notamment rivières Nzinda, Lukemi, Sopo, Luini, Misengi, Loano, Yonsi et Tamukombo. La ville de Kikwit possède beaucoup des eaux donnant lieu à une forte possibilité de développement ayant trait à la pêche, pisciculture et tourisme ainsi que des échanges commerciaux à cause de sa navigabilité.
Fertilité de son sol et climat favorable. L’agriculture, pèche et élevage sont encore artisanaux mais la production est encourageante et si on pouvait les mécaniser (industrialiser) elle sera exceptionnelle et si la circulation par bief navigable augmente avec des pirogues et bateaux de bon état cela pourrait donner un impact positif sur les revenus des ménages.
La ressource humaine est un facteur capital pour le développement, la ville de Kikwit est considérée comme une pépinière de l’intelligentsia congolaise avec la présence des plusieurs Universités et Instituts Supérieurs.

 

(source: Rapport de Recensement Administratif de la Population, Bureau de la Mairie de Kikwit, Mars 2016)

Cellule d'Analyses des Indicateurs de Développement (CAID)

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

 

 

L’image contient peut-être : maison, ciel et plein air

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, plein air et nature

 

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, plein air

 

 

L’image contient peut-être : plante, arbre, plein air et nature

 

 

 

L’image contient peut-être : maison et plein air

 

 

L’image contient peut-être : ciel et plein air

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

 

 

L’image contient peut-être : personnes assises, nourriture et intérieur

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, chapeau, gros plan et plein air

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne

 

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air et nature

 

 

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

 

17191849 1902626156623360 8093784453745135304 o

L’image contient peut-être : bus, ciel et plein air

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et nourriture

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table et intérieur

 

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, marche, arbre et plein air

 

17458230 1914031795482796 498969853632436307 n 1

4 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (1)

Fulgence Kamanda
  • 1. Fulgence Kamanda | 07/07/2017
Des articles assez interessants sur cette ville de Kikiwit, articles qui nous donnent une image relativement positive de la province et, du coup, donnent de la matiere a penser a tous ceux qui pensent investir dans cette partie de notre beau pays. C'est possible, le developpement de cette partie de province, j'y crois fermement. Nous avons tous les atouts: ressources naturelles, mais aurtout des ressources humaines. Bien plus, nous pouvons compter sur l'experience que nous venons d'accueillir ailleurs. Nous sommes tous unanimes a l'idee que le developpement de notre pays, en general, et de notre province, en particulier, est possible si nous nous mettons ensemble serieusement au travail, un travail assidu, en nous servant de toute la technologie qui est notre portee.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/06/2017