C’est quoi la zone de chalandise et comment la trouver ?

zone de chalandise

La zone de chalandise est un facteur déterminant pour les commerçants qui souhaitent exercer une certaine influence dans leur secteur d’activité. Il s’agit d’un excellent moyen pour générer le volume de vente que vous souhaitez atteindre. Découvrez ce qu’est une zone de chalandise ainsi que le moyen de l’exploiter convenablement.

Qu’est-ce qu’une zone de chalandise ?

Par zone de chalandise, il faut comprendre un environnement dans lequel provient la majeure partie de la clientèle d’une structure. Elle est également connue sous le nom de zone d’attraction commerciale ou encore rayon d’influence. Notez qu’il peut s’agir d’un espace géographique réel ou prévisionnel qui indique d’où viennent réellement les consommateurs d’une marque.

La délimitation de cet espace tient compte de nombreux facteurs. Il s’agit par exemple de la distance par rapport aux clients, de l’attractivité du point de vente, de la concurrence et des temps d’accès. Pour former la zone de chalandise, vous devez user de méthodes et d’analyses. Pour ce faire, il est important de cibler ses caractéristiques.

Comment trouver la zone de chalandise d’un point de vente ?

Pour définir la zone de chalandise d’un point de commerce, vous devez tenir compte de plusieurs critères. Vous devez premièrement étudier les préférences et les habitudes des habitants de la zone concernée. De plus, il est recommandé de maîtriser l’environnement concurrentiel ou encore son activité. C’est dans ce cadre qu’une supérette ne va pas avoir un même rayon d’influence qu’un supermarché.

Lisez aussi cet article :   Meilleures assurances habitation en ligne sans paiement immédiat : Notre choix

En d’autres termes, chaque commerce possède ses propres spécificités qui lui permettent de déterminer sa zone d’attraction commerciale. Cependant, vous devez aussi tenir compte de certains critères tels que les méthodes de calcul.

zone de chalandise

Quelles sont les différentes segmentations de la zone de chalandise ?

Les rayons d’influence peuvent offrir des niveaux d’attractivité divers. Notez cependant qu’il existe trois niveaux de zones concentriques au sein du Retail habituel. Vous avez d’abord la zone primaire qui concerne l’espace d’attractivité le plus actif. Cette dernière présente l’endroit géographique qui aide la société à intéresser une bonne partie de sa clientèle.

Ensuite, vous avez la zone secondaire qui démontre un environnement d’activité moyennement actif. Ici, la concurrence est présente et constitue une option nécessaire pour la clientèle de votre entreprise. Pour réussir, vous devez être capable de mettre une stratégie efficace sur pied. C’est de cette manière que vous pouvez être certain d’obtenir les plus grandes parts du marché.

Vous avez enfin la zone tertiaire qui traite de l’espace d’attractivité le moins actif. Cependant, elle n’est pas à négliger, car elle peut toujours toucher des clients, même si le pourcentage est bas. Elle est considérée comme la limite de la zone d’attractivité d’un point de vente. Au-delà de ce niveau, le potentiel d’attractivité correspond à zéro. En d’autres termes, votre structure n’a aucune chance de faire venir des clients.

Vous avez les notions plus importantes pour maîtriser la zone de chalandise. Il est aussi recommandé de tenir compte des zones de chalandise isométriques et isochrones. Les premières concernent la distance métrique. Tandis que les secondes se réfèrent au temps de trajet dont vous avez besoin pour parvenir au local de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *