Tout savoir sur le mariage coutumier au Congo !

Ordinairement, le mariage est un acte par lequel un homme et une femme s’unissent, et ne font plus qu’une seule personne. Mais quand on y voit de près, cette union et le sens des rites qui l’entourent prennent une connotation plus grave dans certaines régions du monde. En Afrique en général, et particulièrement au Congo, l’union entre l’époux et l’épouse consacre plus que l’union de deux personnes, celle des familles, par le biais du mariage coutumier. Quel est le sens du mariage coutumier au Congo et comment cela se passe-t-il ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le mariage coutumier au Congo.

Le mariage traditionnel a-t-il un statut légal en RDC ?

Les revers culturels de la mondialisation en Afrique ont réussi à extirper des pratiques et des esprits un bon nombre de pratiques culturelles et cultuelles pourtant noble. À l’heure actuelle, seuls quelques rares principes traditionnels continuent de cohabiter avec la modernité. Parmi eux, le mariage traditionnel occupe une bonne place et continue d’être pratiqué et respecté en République Démocratique du Congo.

D’abord banni, puis restauré par la conférence des forces vives de 1991, le mariage traditionnel est des pratiques traditionnelles qui continuent de cohabiter avec le Code civil en RDC. D’ailleurs, le droit congolais de la famille reconnaît le mariage coutumier, et le consacre comme une étape indispensable dans le processus de mariage.

Lisez aussi cet article :   Formation eje en 1 an : Tout savoir

Quel est le sens du mariage coutumier au Congo ?

Au Congo comme dans la plupart des pays africains et orientaux, le mariage traditionnel ou coutumier est une affaire de famille. Il est avant tout une occasion de réjouissance par laquelle les familles des époux célèbrent leur union et consacrent la maturité de leurs enfants respectifs. Ceci explique bien la grandiose fête qui entoure cet évènement qui en premier lieu est le moment où les parents scellent et bénissent le lien matrimonial qui lie désormais les jeunes époux.

Mais en plus de cela, dans les traditions congolaises, le mariage coutumier est le symbole de la maturité des enfants qui vont être consacrés maris et femme par l’union de leurs familles respectives. En effet, cet acte marque chez le jeune homme le passage de l’état de garçon à celui de chef de famille.

De la même manière, cet évènement symbolise l’acte par lequel les parents de la mariée font leurs adieux à leurs filles et lui souhaitent un bel avenir dans son foyer. Alors, dans le mariage traditionnel qui est d’ailleurs conditionné au paiement de la dot, c’est la responsabilité de l’homme et la maturité de la femme qui sont ainsi célébrées.

Dot et mariage coutumier en RDC : ce qu’il faut savoir

Au Congo comme dans la grande majorité des contrées d’Afrique où le mariage traditionnel est encore de mise, on ne fait pas généralement de différence entre dot et mariage coutumier. Et pourtant, les deux ne désignent pas pour autant la même réalité ; la confusion est née plutôt de l’usage et de la pratique.

Lisez aussi cet article :   Est-ce possible de conduire un scooter sans BSR à 18 ans ?

En effet, le mariage coutumier désigne la consécration de l’union des futurs époux par les chefs de tribu. La dot quant à elle représente le tribut versé (quoique symbolique) que l’époux a l’obligation de verser à la famille de l’épouse (sans être bien entendu le prix d’achat de la femme), et dont dépend la tenue du mariage. Autrement dit, la dot est ce que le mari paie à la famille de la femme pour que cette dernière lui accorde la main de sa fille. La dot est donc une condition préalable au mariage et ne doit pas être confondue à celui-ci.

On note alors que dans certaines conditions, la dot est bien susceptible d’être versée antérieurement à l’organisation du mariage coutumier. Mais la confusion des deux vient du fait qu’aujourd’hui en RDC, la pratique courante consiste à combiner les deux évènements : la dot et le mariage ont lieu le plus souvent le même jour et au cours de la seule et unique manifestation.

Comment apprêter un mariage coutumier au Congo ?

En RDC, le mariage traditionnel est un évènement d’une grande importance qui s’apprête avec beaucoup de soins. Dans l’ensemble, les personnes déléguées par chacune des parties concernées pour apprêter cet évènement s’occupent entre autres :

  • Du choix du cadre de l’événement : très souvent c’est la cour de maison familiale de la future épouse qui abrite l’événement ;
  • De l’aménager du lieu pour l’occasion ;
  • De la logistique ;
  • La préparation psychologique, vestimentaire des mariés ainsi que leurs initiations respectives à la procédure…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.