Est-ce possible de conduire un scooter sans BSR à 18 ans ?

Le scooter est un moyen de locomotion très prisé actuellement et plus particulièrement par les jeunes de 18 ans. C’est un véhicule économique et ultra pratique qui vous permet de faire rapidement vos courses tout en évitant les problèmes d’embouteillage dans la circulation. Toutefois, l’utilisation de cet engin nécessite le respect de certaines conditions légales très précises, notamment celles liées à la détention d’un permis de conduire et d’un BSR. Le législateur a pris ses dispositions pour remédier un peu à la recrudescence des accidents de circulation dont la plupart sont causés par les scooters. Néanmoins, peut-on conduire un scooter sans BSR à 18 ans ? Zoom !

Le BSR : qu’est-ce que cela représente ?

Le Brevet de Sécurité routière (BSR) est une mesure prise par le législateur pour discipliner un tant soit peu les jeunes conducteurs de scooter. Au regard de la loi, il faut nécessairement avoir 14 ans révolus avant de conduire un scooter et disposer d’un certificat de conduite, le BSR. C’est un certificat qui donne accès à toute personne née après 1988 de conduire des :

  • Cyclomoteurs de 50 cc max ou dont la puissance max n’excède pas 4 kW et ne pouvant dépasser 50 km/h ;
  • Quadricycles légers d’une puissance maximale de 4 kW ne dépassant pas 50 km/h.

Si vous êtes né avant 1er janvier 1988, vous êtes exempté de toute formation permettant l’obtention d’un BSR. En effet, pour avoir le brevet de sécurité routière, les candidats devront suivre deux formations distinctes ; la formation théorique et celle pratique.

Lisez aussi cet article :   Tout savoir sur la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne

Les formations pour l’obtention du BSR : le mécanisme

Pour obtenir votre BSR, vous devez prendre d’abord part à une formation théorique qui vous donnera les prérequis en la matière. Cette formation se passe généralement au collège et entretient les règles relatives à la sécurité routière. Elle est sanctionnée par une attestation de sécurité routière (ASR) dès que vous la suivez du début jusqu’à la fin. Cette dernière est particulièrement dédiée aux personnes non scolarisées ayant au moins 15 ans. Pour les jeunes scolarisés, en classe de 5e vous obtiendrez votre ASSR1 puis en classe de 3e vous recevrez votre ASSR2.

Ensuite, vous serez confié à une formation pratique qui ne dure généralement que 8 heures, mais répartie sur deux jours. Cette formation est souvent donnée par une école/centre de conduite ou par certaines associations bien identifiées. Votre formation pratique au BSR consiste à conduire pendant 4 heures en circulation, 3h hors-piste et 1h de sensibilisation sur les éventuels risques de la conduite. L’objectif de cette formation consiste à vous apprendre à mieux circuler avec un scooter tout en vous délivrant une attestation. Si l’apprentissage théorique est gratuit, celui pratiqué peut coûter entre 150 et 400 euros selon l’auto-école choisie.

Rouler son scooter sans BSR : les exigences

Beaucoup se demandent s’ils peuvent mettre leur deux-roues en circulation sans avoir un BSR. La réponse est affirmative, mais avant de le faire, vous devez observer certaines conditions très strictes. La première consiste à disposer d’un permis de conduire B vieux d’au moins 2 ans. La deuxième vous exige la détention d’un permis ou un certificat équivalent délivré dans un pays membre de l’Union européenne à partir de janvier 1988. Enfin, la troisième condition est relative aux personnes nées avant le 31 décembre 1987, car elles n’ont pas besoin d’un BSR pour conduire leur scooter. De même, celles-ci ne sont pas soumises à l’exigence de détention d’un permis de conduire avant de rouler un scooter.

Lisez aussi cet article :   Qui est le président d’Afrique du Sud ?

Rouler son scooter sans BSR à 18 ans : est-ce possible ?

La réponse à cette question est relative pour chaque personne, néanmoins, il est nécessaire de lever ce doute qui plane dans les esprits. C’est affirmatif, vous avez la possibilité de circuler avec votre scooter sans BSR à 18 ans en toute quiétude. En principe, pour conduire un deux-roues de 50 cm3, il est obligatoire d’obtenir son brevet de sécurité routière dès l’âge de 14 ans. Cela sous-entend qu’à cet âge vous ayez déjà passé votre BSR. Vous pouvez aussi rouler un scooter sans BSR si vous vous identifiez dans l’une des conditions de dispense de ce certificat pour conduire un deux-roues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.