Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

- Connaissez-vous la différence entre l'âme et l'esprit ? et au fait, qu’est-ce que l’Homme ?

20374219 611147532607705 6480990640466207019 n 35

Les mots âme et/ou esprit reviennent fréquemment dans la littérature, la poésie, la philosophie, la conversation et surtout les textes religieux. Mais savons-nous exactement ce qu'ils signifient?

Définitions : Âme - Dictionnaire de français Larousse

Principe de vie, de mouvement et de pensée de l'homme, différent de l'esprit, conçu comme activité intellectuelle et fréquemment opposé au corps, du moins dans la tradition judéo-chrétienne.
 

Définitions : Esprit - Dictionnaire de français Larousse

Partie incorporelle de l'être humain, par opposition au corps, à la matière. Être immatériel, revenant, fantôme, qui est supposé se manifester sur terre : Château hanté par les esprits. Principe de la vie psychique, intellectuelle ; capacités intellectuelles, intelligence : Avoir l'esprit pénétrant.

Siège de la pensée, des idées : Une idée me vient à l'esprit.

 

Esprit : Définition philosophique

 

Esprit Depuis le Dictionnaire de philosophie de Christian Godin :
1. principe de pensée, par opposition au corps
2. de façon générale, le psychisme
3. substance immatérielle qui sert de support de la pensée
4. puissance sacrée ou supérieure, d'origine divine ou surnaturelle
5. l'ensemble des créations humaines d'ordre symbolique
6. dans la langue classique, intelligence, vivacité dans la conversation
7. ensemble de dispositions courantes, de façon d'agir régulière
8. sens profond d'un texte, d'une œuvre, par opposition à sa littéralité Terme vague, et qui présente une vaste gamme d'usage de nos jours. Les sens d'esprit ont beaucoup évolué dans l'histoire, et la notion s'est rattachée à différents concepts. Les significations et les connotations du mot peuvent radicalement changer selon le déterminant qui le précède, ou selon le nombre du terme (dire l'esprit, un esprit, ou des/les esprits change le sens du propos).
 
Les expressions dans lesquelles esprit intervient et les notions auxquelles on l'oppose ou l'apparente constituent largement le sens précis d'une occurrence du mot. Parler du « corps et de l'esprit », de « l'esprit et la matière » 1 , de la « lettre et l'esprit », d'un « esprit vif », d'un « manque d'esprit », de « science de l'esprit », ou d'un « esprit libre » n'a pas la même signification, et le sens même du mot « esprit » varie selon les situations. On constate que l'usage technique d'esprit est mineur : on lui préfère rapidement des termes proches mais d'extension plus circonscrite, si ce n'est plus précise. Difficulté supplémentaire, le français réunit sous « esprit » trois réalités que latin et anglais distinguent : - la mens (mind), - l'anima (soul), - et le spiritus (spirit). Mens cible un aspect psychique, des facultés mentales ; anima correspond à l'âme, dont la collusion avec l'esprit a fait long feu ; et spiritus renvoie à un souffle (éventuellement souffle vital, et à rapprocher de l'âme). Le français conserve une distinction dans l'usage des adjectifs : ce qu'on dit mental n'est pas dit spirituel, ni inversement. Bien qu'on sépare aujourd'hui plus nettement l'esprit de l'âme, l'histoire 1 Corps & esprit n'équivaut pas matière & esprit. Dans le premier cas, corps et esprit peuvent être matériels, et l'esprit vise plutôt une réalité subjective, à rapporter au corps-sujet ou au corps comme dimension physique d'un vivant humain. Dans le second cas, la matière est opposée à l'esprit comme substance distincte, il n'y a plus de centrage sur un objet (un corps) et sur un sujet, mais une focalisation sur l'esprit et la matière comme natures différentes
 
 
 

Âme : Définition philosophique

 

Principe de vie, ce qui explique la présence de vie et de mouvement dans un être.
Principe de la pensée, ce qui explique la capacité d'un être à penser.
Principe d'immortalité, ce qui expliquerait l'immortalité attribuée à un être.
 

Qu’est ce que l’âme ?

La notion d’âme est historiquement importante, mais son intérêt contemporain est limité. L’âme relève aujourd’hui de la religion ou de la métaphysique. La notion n’est plus utilisée ni en science, ni réellement en philosophie. Les textes anciens qui parlent de l’âme sont souvent ré-interprétés pour en tirer un apport utile aujourd’hui. On évacue la notion d’âme et on considère que ces textes parlent de l’esprit ou du psychisme (par exemple).

L’âme est rattachée à l’idée de vie. L’âme est ce qui produit et explique la vie. Un être sans âme n’est pas vivant. Il est in-animé, c’est-à-dire sans âme (du latin anima). Cette conception se rencontre dès l’Antiquité et reste présente jusqu’au XIXe siècle. L’âme est ce qui distingue le vivant de l’inerte.

L’esprit et la pensée sont en liens étroits avec l’âme. L’âme est souvent tenue pour une cause de la pensée. Il faut posséder une âme pour penser, et être capable de penser prouve que l’on a une âme. Les rapports âme / pensée / esprit sont toutefois souvent confus. La distinction nette entre âme et esprit n’est pas toujours nette.

Godin note que le positivisme et le matérialisme nient l’existence de l’âme. Ces courants expliquent les fonctions vitales par des mécanismes physico-chimiques. Il ne croient ni à l’âme immatérielle, ni à l’immortalité en général. Il existe toutefois des conceptions qui font de l’âme une réalité matérielle (Épicure, Hobbes).

L’âme, principe de la pensée

L’âme est ce qui permet de penser. Les êtres pensants ont une âme, pas les autres. En ce sens, la notion est fortement liée au psychisme. L’âme a un rapport étroit avec les phénomènes de l’esprit. Une pensée désignant ici un phénomène psychique, et non pas un contenu représentationnel objectif comme c’est parfois le cas.

Cet usage s’intègre facilement dans une perspective dualiste. Il y aurait deux types de réalités : d’un coté les réalités matérielles (le corps, la matière), de l’autre les réalités immatérielles (l’âme, l’esprit). Si l’âme est principe de la pensée, c’est parce que le corps ou la matière ne peuvent pasl’être.

Des philosophes comme Pascal soutiennent que la matière n’est pas capable de penser. Pour comprendre l’existence de la pensée, il faut introduire un principe non matériel. L’âme immatérielle offre une solution au problème. Le corps ne pense pas, mais l’âme le fait.

L’âme, principe d’immortalité

L’âme est ce qui fait qu’un être est immortel. Selon plus d’une conception, l’homme est immortel parce qu’il possède une âme. Son corps meurt et se désagrège, mais son âme subsiste. Elle représente ce qu’il y a de plus profond en lui. À l’inverse, le corps ne semble qu’accidentel.

Il faut noter que les sens d’âme sont souvent indistincts. Il n’y a pas une âme source de vie, une autre source de pensée, et une troisième qui rendrait immortel. On pense en général l’âme comme un élément unique. Un être donné possède une âme, et celle-ci présente différents pouvoirs. Causer la vie, la pensée et l’immortalité sont des pouvoirs distincts d’une seule réalité.

 

20431519 502841150055186 735394946482541520 n 18

 

Religion 

 

L'homme est composé d'un esprit, d'une âme et d'un corps

L'homme est souvent perçu comme un corps animé de vie et d'intelligence. Cette vision est-elle juste ? Quelle est la nature réelle de l'homme ? Et qu'appelle-t-on l'âme ? 

L'homme est composé d'un esprit, d'une âme et d'un corps. L'âme et l'esprit cohabitent dans le corps. L'esprit est ce que l'homme est vraiment, ce qu'il a conscience d'être. L'âme guide l'esprit et donne vie au corps. Le corps est l'habitacle de l'esprit dans le monde physique.

L'esprit est ce que nous sommes vraiment

L'esprit est le siège de la conscience. Il pense, apprend, raisonne, décide. Il a reçu de nombreux dons : intelligence, logique, mémoire, imagination, aptitude à décider, etc.

Donc l'esprit dispose d'une certaine autonomie, d'une certaine liberté. Il a la possibilité de faire des choix. DIEU ne lui dicte pas sa volonté. L'esprit est aussi ce qui a des émotions et des sentiments. C'est l'esprit qui ressent l'amour, la confiance, la peur, etc.

DIEU a créé l'esprit en le laissant volontairement inachevé, au contraire de l'âme. L'esprit doit utiliser ses dons et sa liberté pour "achever" sa création. Il doit chercher à devenir un être parfait, pour retourner à DIEU et pouvoir se fondre avec lui.

L'âme est DIEU en nous

L'âme est notre partie divine, la présence de DIEU en nous. C'est ce qui relie l'esprit à son Créateur. L'âme a la connaissance absolue et la sagesse. C'est la source de connaissance divine à laquelle l'esprit peut se connecter, par la méditation ou la prière par exemple. C'est le guide qui lui fait connaître la vérité et sentir la valeur d'une action ou d'une pensée. C'est en quelque sorte un maître spirituel.

L'âme est aussi la vie. C'est l'énergie qui maintient le corps en vie. C'est ce qui fait que les organes fonctionnent "tout seuls". C'est ce qui coordonne les fonctions organiques dans un ensemble cohérent. C'est aussi ce qui les répare en cas de perturbation (maladie ou blessure, par exemple). Si l'âme quitte le corps, nous mourons. De même, la vie se manifeste au moment où l'âme intègre la matière, avant que l'esprit ne s'incarne.

Chez un homme, l'âme est une sorte d'intermédiaire, de "médiateur" entre l'esprit et le corps. L'esprit est immatériel, et le corps est matériel. L'âme permet à l'esprit de pouvoir être relié à un corps, de l'habiter et de l'utiliser.

Le corps est l'habitacle de l'esprit dans le monde physique

L'esprit habite le corps. Il y est un peu comme dans une maison. L'esprit est le plus souvent intégré au corps, mais il lui est possible d'en sortir momentanément dans certains cas.

Le corps est le véhicule de l'esprit dans le monde physique. En effet, c'est en déplaçant le corps que l'esprit peut se déplacer dans le monde matériel.

Le corps est la protection de l'esprit. Car l'esprit n'est pas d'une nature adaptée au monde physique. Il lui faut donc une sorte de vêtement spécial, comme il en faut un quand l'homme va dans un monde différent du sien (espace, fonds marins, etc.).

Le corps est aussi ce qui relie l'esprit au monde extérieur. C'est par son intermédiaire que l'esprit en prend connaissance (par les perceptions telles que la vue, l'ouïe, le toucher, etc.). Et c'est en utilisant le corps que l'esprit peut agir sur le monde physique : déplacer des objets, transformer la matière, etc.

Chacun peut comprendre par un raisonnement ce que sont l'esprit, l'âme et le corps en lui

Nous pouvons observer ce que nous sommes pour mieux nous comprendre.

Nous avons des opinions, des idées, des sentiments. Nous avons aussi des souvenirs, une personnalité, un caractère. Nous pouvons évoluer et chercher à nous améliorer. Nous avons la conscience d'exister. Cet être conscient est ce qu'on appelle l'esprit.

Notre corps peut se transformer : nous pouvons vieillir, bronzer, nous blesser ou perdre une main. Mais nous sommes pourtant toujours la même personne. Donc nous ne sommes pas le corps.

Nous sommes vivants. Mais nous ne maîtrisons pas cette vie qui est en nous. Le corps et les organes fonctionnent sans qu'on y pense. Nous pouvons très bien vivre sans chercher à savoir comment ça se passe à l'intérieur. Donc, nous ne sommes pas aux commandes de la vie qui anime le corps. Il y a autre chose, comme un chef d'orchestre qui anime et gère les fonctions organiques.

Au fond de nous, nous ressentons parfois quelque chose de particulier. C'est comme une petite voix qui nous dit que nous avons mal agi dans telle circonstance, par exemple. Elle peut aussi nous orienter vers un choix que notre raison ne comprend pas. Ou elle peut nous faire comprendre une vérité qui nous surprend, comme si quelqu'un nous l'enseignait. Cette voix qui nous accompagne est différente de nous et peut nous guider si nous l'écoutons.

En dehors du corps et de l'esprit, il y a donc la vie et un guide spirituel en nous. Ce sont des éléments parfaits. Ils sont la présence de DIEU en nous. C'est ce qu'on appelle l'âme.

Cours de Catéchisme (6/32) - L'Homme

 

Que deviennent l'âme et l'esprit après la mort ?

 

20476129 611147512607707 7838537623208892729 n 16

Quelle différence entre âme et esprit ? Qui meurt et qui reste vivant ? La conscience, est-ce l'âme ou l'esprit ?"

Ce que nous devenons après la mort est un bien grand mystère. Le mot même après, qui suggère l'idée d'une continuité temporelle, est mal adapté pour parler de l'éternité (même si l'éternité n'est évidemment pas moins que le temps, si je peux dire). Quant aux mots âme et esprit, ils n'ont pas, dans le vocabulaire hébraïque, le même sens qu'en français. Pour l'homme occidental, le dualisme grec apparaît comme évident pour parler de l'être humain : il est évidemment composé d'un corps et d'une âme. "Après la mort", le corps va en terre et l'âme est accueillie par Dieu. L'homme de la Bible ne raisonne pas ainsi parce qu'il ne connaît pas ce dualisme. Faisons un petit détour par les mots de la Bible. Un peu compliqué, peut-être ? Mais pas inutile, j'espère.

 

Une étymologie riche et complexe

Le mot rouah (vent, souffle, esprit) est un mot hébreu très riche et complexe. C'est d'abord le vent, un des éléments de la nature, vent de tempête ou brise légère, "dont on ne sait ni d'où il vient ni où il va" (Jean 3,8). Quand il est question de l'être humain, c'est la respiration, le souffle, la force et l'énergie vitale. Présent à la création, le souffle de Dieu (son Esprit) est, en quelque sorte, le lien vital entre Dieu et l'homme. Il sera présent à la nouvelle création annoncée par Ezéchiel : "Je mettrai en vous mon propre Esprit" (36,27). 

Le mot hébreu néfesh (qui est souvent traduit par âme) risque bien d'être entendu à contresens. Il est, dans cette langue, très polysémique: âme, être vivant, vie, désir, relation à soi... Il dit la personne entière et peut être un substitut du pronom personnel. Par exemple, lorsque le psalmiste dit : "Mon âme a soif de Dieu", il exprime le désir de tout son être (42,3). Il est possible de traduire : "J'ai soif de Dieu". Pendant très longtemps, les traductions françaises ont employé systématiquement âme pour néfesh (et pour le grec psychè).

Dieu accueillera en lui la vie, l'âme et l'esprit

Pendant toute mon enfance, j'ai entendu citer la parole de l'Évangile sous la forme: "Que sert à l'homme de gagner l'univers; s'il vient à perdre son âme"(Matthieu 16,26). Elle est mieux traduite : "s'il vient à se perdre lui-même", ou : "s'il le paie de sa propre vie". De même, le grand paradoxe évangélique : "Celui qui veut sauver sa vie la perdra, celui qui l'aura perdue à cause de moi la retrouvera" était difficilement compréhensible lorsque le mot psychè était traduit par âme (Matthieu 16,25 et parallèles). Et lorsque Jésus dit qu'il est "venu payer de sa vie (de sa psychè) la libération d'un grand nombre", on comprend bien sûr qu'il est venu se donner lui-même en rançon - et non pas donner son "âme" (Matthieu 20,28).

Après ce long détour, revenons à cet "après" de la mort qui vous préoccupe. La parole de Jésus peut nous servir de guide, lorsqu'il dit sur la croix : "Père, entre tes mains, je remets mon esprit." De même qu'il donne sa vie, sa néfesh (la mort sur la croix "pour nous les hommes et pour notre salut"), il remet son esprit, sa rouah, entre les mains du Père, dans l'abandon, la confiance et l'espérance. Si vous vous demandez ce qui restera après votre mort, j'ai envie de répondre de manière provocante : rien, il ne vous restera rien, ni corps, ni âme, ni esprit, ni conscience ! N'espérez pas sauver votre vie sans accepter de la perdre. Mais Dieu à qui vous remettrez votre souffle, Dieu, nous l'espérons, accueillera en lui la vie, l'âme et l'esprit que vous aurez donnés dans le service des autres et remis avec confiance à sa tendre miséricorde.

Père Michel Souchon, jésuite
Croire.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/09/2017