Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO


LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO 
Repubilika ya Kongo Demokratiki (en kikongo)
Jamhuri ya Kidemokrasia ya Kongo (en swahili)
Repubilíka ya Kongó Demokratíki, (en lingala) 
Ditunga dia Kongu wa Mungalaata (en tshiluba) 

 

CARTE GÉNÉRALE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

 

C9 copie 2 copie 11

 

                      

 

                                         Drapeau
                               Drapeau de la République démocratique du Congo
               

 

                                          Blason
                       Armoiries de la République démocratique du Congo

 

 

                                                               Hymne national  Debout Congolais


 

 

ADMINISTRATION
Forme de l'État      République
Histoire
Indépendance    Royaume de Belgique 30 juin 1960

CARTE VISITE DE LA R.D.CONGO 

               16 copie

   
Population (palmarès: 16e) 86 895 208 habitants (2016)
Croissance démographique 3,070 % / an
Superficie 2 345 095 km²
Superficie en eau            3,3 %

Densité

37,05 habitants / km²
PIB (palmarès: 92e) 42,056 milliards $USD (2016)
PIB/habitant 499 $USD (2016)
Croissance du PIB 9,00 %/ an (2016)
Espérance de vie (palmarès) 51,46 ans (2015)
Taux de natalité 43,69 ‰ (2015)
Indice de fécondité 6,45 enfants/femme (2015)
Taux de mortalité (palmarès) 13,27 ‰ (2015)
Taux de mortalité infantile (palmarès) 88,62 ‰
Taux d'alphabétisation 63,82 %
Langues officielles Français (lingala, kikongo, swahili et tshiluba ont le statut de langues nationales)
Monnaie Franc congolais (CDF)
IDH (palmarès: 178e) 0,433/1
IPE 51,60
Nature de l'État République, régime semi-présidentiel
Chef de l'État Président Joseph Kabila
Fête nationale 30 juin (indépendance de la Belgique en 1960)
Codes ISO CD, COD
Gentilé Congolaise, Congolais
Touristes 191 000 personnes (2013)

 

 

 

Les exportations de marchandises : 3 950 millions de dollars américains (US$)

Les importations de marchandises : 4 100 millions de dollars américains (US$)

Revenu national brut : 9,8 millions US$

Revenu national brut par habitant : 150 US$

Ressources : café – cacao – maïs – arachides – palme – canne à sucre cuivre – diamant – or – cobalt – fer – uranium – pétrole - électricité – bois poissons – bovins – volaille 


Accès à l’eau potable : 46% de la population

Espérance de vie : Homme 49 ans Femmes 55 ans

Taux de natalité : 44 o/oo

Taux de mortalité : 13 o/oo

Taux de fécondité : 6,5 enfants par femme

Taux d’alphabétisation : 65,3%

Mois le plus froid  : juillet +17°

Mois le plus chaud  : avril +32°

Téléviseurs  : 4% de la population

Automobiles : 2 o/oo de la population 376 radios pour 1 000 habitants

Internet : 0,6% de la pop (320 000 internautes)

Téléphones : 14,3% (9,5 millions de GSM)

Routes : 153 500 km de route

Voies ferrées : 4 010 km de voies ferrées

Aéroports :194 aéroports, aérodromes

Armée : Terre = 125 000 hommes

- Marine = 6 000 hommes

- Aviation = 2 500 hommes

Heure : T.U. (temps universel ou GMT) + 1 à l’ouest et + 2 à l’est Code iso : CD

Immatriculation internationale : CGO

Langues : français – kikongo – lingala – swahili – tshiluba

Religions : catholique (50%), protestante (20%), kimbanguiste (10%), islamiste (10%)

Pluralité de partis politiques Assemblée nationale : 500 Sénat : 120

Devise du pays : Justice – Paix – Travail
Hymne national : « Debout Congolais » 

Divers
Code ISO 3166-1 COD, CD​
Domaine Internet .cd
Indicatif téléphonique +243

 

 

                                   75 11

Contexte économique

  • Monnaie : Franc Congolais (CDF)
  • 1970-2009 : crise profonde avec croissance négative et instabilité monétaire
  • 2005 : endettement évalué à 10,8 milliards de US $
  • 2009 : repli de la croissance (2,8%) et montée de l’inflation (53,4%)
  • 2010 à nos jours : stabilisation du cadre macroéconomique et accélération de la croissance :
    • PIB : 7,2% (en 2010), 6,9% (en 2011), 7,2% (en 2012), 8,5% (en 2013) ; 8,6% (en 2014)
    • Recettes d’exportation : 1.213,7 millions CDF (en 2012), 1.766,45 millions CDF (en 2013
    •  

Secteur des transports

  • Modes : routes, voies ferrées, voies aériennes, ports maritimes (avec interface) et fluviales
  • Réseau maritime : 3 ports avec accès à la mer (Matadi, Boma et Banana)
  • Réseau fluvial : 16.238 km d’eaux navigables et de lacs
  • Réseau routier : 152.400 km en 3 catégories (routes nationales, routes d’accès rural et routes urbaines)
  • Réseau ferroviaire : 5.000 km (longueur) composé du 1. Chemin de fer de Matadi-Kinshasa (CFMK) avec 366 km, 2. Réseau ferroviaire du sud-est du pays qui est le plus vaste (3.641 km) et 3. Réseau ferroviaire des Uélés (CFU) au nord du pays avec 1.026 km.
  • Transport aérien : 270 pistes publiques et privées dont 5 sont des aéroports internationaux (Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Goma et Gbadolite).


 

Clique ici gif 21FICHE PAYS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (Pdf)

 

Afficher l'image d'origine

 

 

- Relation de la R.D.Congo avec les Institutions Internationales

ONU (Organisation des Nations Unis) → Membre (20/09/1960)

UNESCO (Organisation des Nations Unis pour l'Education la Science et la Culture) → Membre (25/11/1960)

UNICEF (Organisation des Nations Unis pour l'Enfance) → Membre

PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement) → Membre

FAO (Programme des Nations Unis pour l'Alimentation et l'Agriculture) → Membre

FMI (Fonds Monétaire International) → Membre

OMC (Organisation Mondiale du Commerce) → Membre (01/01/1997)

OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) → Non Membre

OPEP (Organisation des pays Exportateur de Pétrole) → Non Membre

CPI (Cour Pénale Internationale) → Membre

Interpol → Membre

OMS (Organisation Mondiale de la Santé) → Membre

OIT (Organisation Internationale du Travail) → Membre

FIDH (Fédération Internationale des Droits de l'Homme) → Membre

AIEA (Agence Internationale de l'Energie Atomique) → Membre (1961)

OIAC (Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques) → Membre (12/10/2005)

OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) → Membre (1977)

COMMONWEALTH → Non Membre

Ligue arabe → Non Membre

CIO (Comité Internationale Olympique) → Membre

 

NUMÉROS D’APPEL D’URGENCE ET ADRESSES UTILES

 


 

 

TOURISME 

13 18

I. Potentialités

La RDC offre une gamme variée d’attraits touristiques à travers différentes provinces qui présentent des particularités multiformes à même d’être exploités pour le développement de plusieurs types de tourisme (balnéaire, culturel, loisirs, découverte, affaires, safaris…).

Il s’agit de :

  • 25 millions d’hectares, soit 10,47 % du territoire national constitué en aires protégés ;
  • 7 parcs nationaux et 57 Réserves et Domaines de Chasse dont 5 figurant sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (VIRUNGA*, KAHUZI BIEGA*, GARAMBA* SALONGA* et la Réserve à faune à OKAPIS) ;
  • 4 espèces endémiques : Gorille de montagne, Okapi, Bonobo (chimpanzé nain), Paon congolais ;
  • une variété d’écosystème couvrant près de 145 millions d’hectares, soit le second massif de forêts tropicales du monde après l’Amazonie et une des réserves de biodiversité de la planète ;
  • sites naturels ((le Fleuve Congo, le littoral Atlantique (37 km), les chutes impressionnantes, les lacs et leurs contours, les zones montagneuses de l’Est) ; construits (monuments du patrimoine, édifices religieux ; et culturels (un riche mixage des cultures et traditions autour de 450 ethnies), marchés d’œuvres d’arts, les sites historiques ;
  • 70.000.000 d’habitants, la population congolaise est une cible privilégiée des promoteurs de tourisme, plus particulièrement la jeunesse en quête de loisirs ;
  • des infrastructures d’accueil : 284 plates formes aéroportuaires dont 5 aéroports internationaux, 349 agences de voyages réparties en trois catégories dont celles affiliées à IATA et d’autres locales ; 2.365 hôtels non classés et classés avec une capacité d’accueil globale installée de 27.963 chambres ; 4.500 km de voies navigables ;
  • plusieurs services d’appui au déploiement des activités touristiques, au nombre desquels figurent : le transport, les agences de voyage, l’hébergement et la restauration.

 

 

 

Clique ici gif 018Sites Touristiques

Que faire, où aller dans nos régions ?

Venez voir et découvrir la RDC autrement

Vous trouverez ci dessous la liste de toutes les activités classées par type.

Catégorie : Sites Touristiques

 

Afficher l'image d'origine

 

LISTE DES PARCS, DOMAINES ET RÉSERVES  DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

Les sites classés patrimoine mondial de l'UNESCO sont indiqués à l’aide de PM, et les sites Ramsar avec R.

PARCS NATIONAUX
  • Parc national de la Garamba (PM)
  • Parc national de Kahuzi-Biega (PM)
  • Parc national de Kundelungu
  • Parc national de la Maiko (PM)
  • Parc marin des Mangroves (R)
  • Parc national de la Salonga (PM)
  • Parc national de l'Upemba
  • Parc national des Virunga (PM,R)
 RÉSERVES ET DOMAINES DE CHASSE
  • Domaine de chasse des Alunda et des Tutshokwe
  • Domaine de chasse des Azandés
  • Domaine de chasse de la Basse Kando
  • Domaine de chasse de Bili-Uere

 

  • Domaine et réserve de Bombo-Lumene

20294395 611147739274351 7833936936729104976 n 27

Cet ancien domaine de chasse (1968) est situé à 130 km de Kinshasa et s'étend sur 350 000 ha à la frontière avec la province du Bandundu. Il tient son nom des rivières Bombo et Lumene qui délimitent la zone qu'occupe la réserve protégée (créée en 1976) au sein du domaine plus vaste dans lequel vivent des populations locales. Le paysage est une mosaïque de forêts de savane, de savanes arbustives et de galeries forestières. A l'origine le site était très riche en faune, mais comme ailleurs, les troubles et pillages ont eu raison de la plupart des animaux qui peuplaient la réserve. Le braconnage et la déforestation ont fait le reste. Sans oublier la pression démographique importante des villages alentours. Mais malgré tout, cela reste un endroit magique et paisible, assez prisé le we, surtout par les expats qui viennent s'y ressourcer et faire le plein de nature et d'air pur dans un cadre pittoresque à souhait. Quelques animaux sont en théorie toujours visibles. En plus des oiseaux, il resterait quelques hippopotames, buffles et antilopes... Des randonnées touristiques fléchées sont possibles (entre deux et quatre heures) avec de nombreuses possibilités de baignade dans la rivière Lumene, très pure. L'attraction locale consiste à se laisser porter par le courant en amont et se rattraper in extremis au pont de lianes. Mais attention, le site n'est pas surveillé et les rapides sont proches... Des cas de noyades ont déjà été rapportés. Quelques chalets en bois rustiques sont disponibles pour l'hébergement des visiteurs (20$ par personne). Camping également possible à condition d'amener sa tente (10$). Et il faut s'acquitter du droit d'entrée de 15$ /personne. En quittant Bombo Lumene vers Kinshasa, ne pas manquer de faire une halte au village de Dumi, qui en plus d'être un village de féticheurs est l'occasion d'acheter un tas de denrées (fruits, légumes, manioc...) moins chères qu'à Kin.

 

20264973 611147755941016 6605862644415922670 n 9
 

 

  • Domaine de chasse de Bukama

 

  • Domaine et réserve de Bushimaie

Le domaine de chasse et la réserve de Bushimaie sont une aire protégée de la République démocratique du Congo, située entre Mwene-Ditu dans la province du Kasaï Oriental, Lwiza dans la province du Kasaï occidental et Kapanga dans le Katanga. Le domaine est créé en 1958 et sa superficie est approximativement 4 700 000 ha. Ces espèces principales sont les hippopotames, les sitatungas, et les buffles 

Administration  : l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN)

 

  • Domaine de chasse de Gangala-na-Bodio

Le domaine de chasse de Gangala na Bodio est une aire protégée de la République démocratique du Congo, située dans la Province orientale. Elle tient son nom de la localité de Gangala na Bodio. Elle est contigüe au parc national de la Garamba au nord, au domaine de chasse des Azande à l’ouest et au domaine de chasse Mondo-Missa à l’est.

 

  • Domaine de chasse de Gungu

 

  • Domaine de chasse de la Luama

Le domaine de chasse de la Lwama, ou de la Luama, est un ensemble de deux aires protégées de la République démocratique du Congo. Ces deux aires sont situées aux abords de la Lwama, celle du nord, le plus souvent dénommée Lwama (Kivu) est dans le Sud-Kivu et le Maniema, celle du sud, dénommée Lwama Katanga, est dans le nord du Katanga.

Le domaine est créé en 1935. La superficie combinée est approximativement 343 500 ha. Ces espèces principales sont : l’hippopotame, le buffle, le chimpanzé commun, le guib harnaché, le lion, et le sitatunga.

 

  • Domaine de chasse de Lubudi-Sampwe
  • Domaine de chasse de Kaniama Kasese
  • Domaine de chasse de Kiziba-Baluba

 

  • Domaine de chasse de Maika-Penge

Le domaine de chasse de Maika-Penge est un domaine de chasse de la République démocratique du Congo, situé dans le district du Haut-Uele.

 

  • Domaine de chasse de Mangai

Le domaine de chasse de Mangai est un domaine de chasse de la République démocratique du Congo, situé au Bandundu. Le domaine est créé en 1944 et superficie est approximativement 1 176 800 ha. Ces espèces principales sont les hippopotames, les chimpanzés nains ou bonobos Mangai est devenue ville Urbaine à deux communes Isabo et Menki elle se situe au bord de la rivière Kasai à 15 Kilomètres de la mission catholique Ipamu et à 47 Kilomètres de Dibaya Lubwe elle fut une cité de sept quartiers qui sont: Noki-Noki, Moke, Isabo, Café I et II, Campus, Nsele et Alungu y compris les trois quartiers de Mangai II qui sont Menki, Midima et Owongo

  • Domaine de chasse de Mituaba

  • Domaine de chasse de Mondo-Missa
  • Domaine de chasse de Muanza
  • Domaine de chasse de Mufufya
  • Domaine de chasse de Mulumbu
  • Domaine de chasse de Mwene Kay
  • Domaine de chasse de Mwene Musona
  • Domaine de chasse du plateau de Kundelungu
  • Domaine de chasse de Oshwe

 

  • Domaine de chasse de Rubi-Tele

Le domaine de chasse de Rubi-Tele est une aire protégée de la République démocratique du Congo, située au sud du Bas-Uele, entre Buta et Kole. Le domaine est créé en 1930 et à une superficie de 9 080 km2.

 

  • Domaine de chasse de Rutshuru

  • Domaine de chasse de Sandoa
  • Domaine de chasse de la Sakania

 

  • Domaine de chasse de Swa-Kibula

20293086 611147592607699 173946186444588334 n 18

Domaine de chasse de Swa-Kibula  : situé dans le territoire de Kasongo-Lunda dans la province du Kwango à la frontière entre la RDC et l'Angola, ce domaine de 140 000 hectares a été créé en 1952 pour protéger les hippotragues noirs, les guépards, les éléphants et l'éland du Cap aujourd'hui disparus. La région est constituée de savanes herbeuses et boisées, et de forêts denses au nord. Avec les chutes Tembo (ex Guillaume) et François-Xavier sur la rivière Kwango.

  • Domaine de chasse de Tshikamba

 

 

 

 
  • Réserve de biosphère de la Lufira
  • Réserve de biosphère de Luki
  • Réserve de faune de Bomu
  • Réserve de faune de Lomako-Yokokala
  • Réserve de faune à okapis (PM)
  • Réserve forestière de Abumonbazi
  • Réserve forestière de Lomami-Lualaba
  • Réserve forestière de Mai-Mpili
  • Réserve forestière de Maniema
  • Réserve forestière de la Yoko
  • Réserve forestière du Sud-Masisi
  • Réserve forestière du lac Vundu
  • Réserve d'Itombwe
  • Réserve de la Ngiri
  • Réserve de biosphère de Yangambi
  • Réserve du Mont Kabobo
  • Réserve naturelle de bonobo à Kokolopori
  • Réserve naturelle de Tumba-Lediima (R : la région forestièreLac Télé‒Lac Tumba)
  • Réserve des gorilles de Tayna
  • Réserve naturelle des primates de Kisimba-Ikobo
  • Réserve naturelle du Sankuru
  • Réserve naturelle de Sarambwe
  • Réserve naturelle de Mangai
  • Réserve naturelle du lac Tshangalele


http://www.congo-autrement.com/videos/video-tourisme//​République Démocratique du Congo

 

Liste des provinces, villes, communes, districts et territoires en République démocratique du Congo

 

 

La République Démocratique du Congo compte plus de 145 territoires, reparties dans chacune des 26 provinces du pays. Les territoires couvrent de vastes étendues, et comprennent plusieurs villages, localités, ou villes.

 

Hiérarchie administrative en République démocratique du Congo

 

Référence : décret-Loi 081 du 2 juillet 1998 portant organisation territoriale et administrative de la RDC

 

  •   Province (anciennement "Région")
    Mairie (Région urbaine)
    Ville
    Commune ou Groupement incorporé (anciennement "zone urbaine")
    Quartier
    Territoriale (Région rurale)
    District (anciennement "Sous-région")
    Territoire (anciennement "zone rurale")
    Cité
    Quartier
    Chefferie (anciennement "Collectivité chefferie") ou Secteur
    Groupement
    Village

 

  • La province est dirigée par un Gouverneur.
  • La commune est dirigée par un Bourgmestre.
  • Le territoire est dirigé par un Administrateur de territoire. Le territoire porte généralement le nom de sa principale localité.
  • La ville est dirigée par un Maire.
  • Le district est dirigé par un Commissaire de district.

 

Particularités

  • La ville de Kinshasa a le statut de province, n'est dès lors pas divisée en villes et districts, et n'a pas de maire. La partie rurale de Kinshasa correspond à la commune de Maluku et partiellement Nsele.
  • Certaines provinces, telles le Maniema, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, ne comportent pas de district.
  • Certains territoires ne dépendent pas d'un district, mais d'une ville. Moanda, par exemple, dépend de Boma.
  • Kolwezi serait par ailleurs soumis au district urbano-rural de Kolwezi.
  • Certains districts, tels par exemple le district de la Mongala, devraient être transformés en provinces (Constitution votée en mai 2005). D'autres, tels ceux des Plateaux et Mai-Ndombe, devraient être regroupés.

 

Entités administratives décentralisées 

Les entités administratives décentralisées sont les suivantes :

  • Provinces
  • Villes
  • Territoires
  • La commune pour la ville de Kinshasa

 

Flag of the Democratic Republic of the Congo.svgProvinces de la République démocratique du Congo

 

Provinces actuelles Bas-Uele · Équateur · Haut-Katanga ·Haut-Lomami · Haut-Uele · Ituri · Kasaï ·Kasaï-Central · Kasaï oriental · Kinshasa ·Kongo central · Kwango · Kwilu · Lomami ·Lualaba · Mai-Ndombe · Maniema · Mongala ·Nord-Kivu · Nord-Ubangi · Sankuru ·Sud-Kivu · Sud-Ubangi · Tanganyika ·Tshopo · Tshuapa  
Anciennes provinces (1966-2015) Bandundu · Bas-Congo · Équateur ·Kasaï-Occidental · Kasaï-Oriental · Katanga ·Kinshasa · Maniema · Nord-Kivu · Orientale ·Sud-Kivu

Le Congo a changé plusieurs fois de nom depuis son indépendance en 1960 : République Démocratique du Congo (1960 – 1971), République du Zaïre (1971 – 1997),à nouveau République Démocratique du Congo dès 1997 suite à la chute de Mobutu Sese Seko et l’arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila.

En 2006, Joseph Kabila Kabangé a promulgué la Constitution de la Troisième République qui met en place un État unitaire fortement décentralisé. Les 11 provinces font place à 26 “provincettes” autonomes. Il y a donc un président et des représentants librement élus aux niveaux national, provincial et local. Ce découpage est effectif depuis 2015. Le but est de rapprocher l’administration des administrés. Mais la mise en place et le bon fonctionnement de cette nouvelle structure étatique est loin d’être simple, entre autre parce que les ressources financières de certaines provinces sont très réduites.

Tout au long de son histoire, cet énorme pays a toujours subit ou amorcé volontairement des modifications dans le découpage de son territoire. Cela en fonction des réalités politiques, géographiques et surtout ethniques. Provinces, territoires, districts, régions, sous-régions, autant d’appellations qui témoignent de l’extraordinaire patchwork identitaire du pays.

Quatre provinces ne changent pas : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Kinshasa et Kongo-Central (anc. Bas-congo).

 La plus petite province est le Kasaï-oriental, et Tshopo, la plus vaste. 


Clique ici gif 24 À Lire également : Les 26 nouvelles provinces de la RD Congo

18 copie 9

 

LISTE DES DIVISIONS ADMINISTRATIVES

PROVINCES

POPULATION

SUPERFICIE

Bas-Congo (Kongo central)

5 575 000 habitants

53 920 km²

Bas-Uele

1 093 845 habitants

148 331 km²

Équateur

1 626 606 habitants

103 902 km²

Haut-Katanga

3 960 945 habitants

132 425 km²

Haut-Lomami

2 540 127 habitants

108 204 km²

Haut-Uele

1 920 867 habitants

89 683 km²

Ituri

4 241 236 habitants

65 658 km²

Kasaï

3 199 891 habitants

95 631 km²

Kasaï-Central

2 976 806 habitants

59 111 km²

Kasaï-Oriental

5 475 398 habitants

9 545 km²

Kinshasa

12 071 463 habitants

9 965 km²

Kwango

1 994 036 habitants

89 974 km²

Kwilu

3 637 000 habitants

78 441 km²

Lomami

2 048 839 habitants

56 426 km²

Lualaba

1 677 288 habitants

121 308 km²

Mai-Ndombe

1 768 327 habitants

127 243 km²

Maniema

2 333 000 habitants

132 250 km²

Mongala

1 793 564 habitants

58 141 km²

Nord-Kivu

6 655 000 habitants

59 483 km²

Nord-Ubangi

1 037 000 habitants

56 644 km²

Sankuru

1 007 000 habitants

104 331 km²

Sud-Kivu

5 772 000 habitants

65 070 km²

Sud-Ubangi

2 744 345 habitants

51 648 km²

Tanganyika

2 482 009 habitants

134 940 km²

Tshopo

2 614 630 habitants

199 567 km²

Tshuapa

1 316 855 habitants

132 957 km²

 

Villes de plus de 100 000 habitants

Rang

Ville

population dans 2015

Province

1.

Kinshasa

9 463 749

Kinshasa

2.

Lubumbashi

1 786 397

Haut-Katanga

3.

Mbuji-Mayi

1 680 991

Kasaï-Oriental

4.

Kananga

1 061 181

Kasaï-Central

5.

Kisangani

935 977

Tshopo

6.

Bukavu

806 940

Sud-Kivu

7.

Tshikapa

587 548

Kasaï

8.

Kolwezi

453 147

Lualaba

9.

Likasi

447 449

Haut-Katanga

10.

Goma

431 342

Nord-Kivu

11.

Kikwit

397 737

Kwilu

12.

Uvira

378 736

Sud-Kivu

13.

Bunia

366 126

Ituri

14.

Kalemie

355 126

Tanganyika

15.

Mbandaka

345 663

Équateur

16.

Matadi

 306 053  

Kongo central

17.

Kabinda

219 154

Lomami

18.

Butembo

217 625

Nord-Kivu

19.

Baraka

215 289

Sud-Kivu

20.

Mwene-Ditu

195 622

Lomami

21.

Isiro

182 900

Haut-Uele

22.

Kindu

172 321

Maniema

23.

Boma

162 521

Kongo central

24.

Kamina

156 761

Haut-Lomami

25.

Gandajika

146 217

Lomami

26.

Bandundu

143 435

Kwilu

27.

Gemena

138 527

Sud-Ubangi

28.

Kipushi

132 861

Haut-Katanga

29.

Bumba

107 307

Mongala

30.

Mbanza-Ngungu

101 336

Kongo central

Afficher l'image d'origine

« Les origines des divers groupes ethniques sont variées et consécutives à des vagues de migrations essentiellement bantoues du 1er au 16e siècle. Le terme bantou ne renvoyant pas au départ à un groupe ethnique mais à une communauté linguistique qui couvre la plus grande partie de l’Afrique centrale et australe avec quelques 400 langues apparentées, dites langues bantoues.

Plusieurs légendes existent quant à l’origine exacte du peuple bantou dont le nom vient du mot « ba – ntu » désignant « les (ba: pluriel) hommes (ntu) ». Pour les uns, ce peuple serait originaire du Tchad actuel ou du Nigeria, dans la région où s’est développée la civilisation de Nok. Pour d’autres, le foyer originel serait localisé au sud du Congo sur les plateaux du Katanga. Au début du second millénaire, la découverte de la métallurgie provoque un essor démographique et une longue période migratoire à travers tout le continent. Peuples d’agriculteurs et d’éleveurs, ils repoussent les autochtones, dont les Pygmées au Congo, qui s’isolent dans les forêts denses ou dans les zones plus arides. Les sociétés bantoues se caractérisent par la sacralisation de la personne royale, issue d’un ancêtre mythique ayant découvert l’art de la métallurgie.

Ils ont pénétré le Congo en plusieurs endroits et à plusieurs époques, chassant les peuples préexistants ou se métissant avec eux. Parmi ces premiers occupants, on trouve les Pygmées mais aussi, selon certains auteurs, les semi Bantous qui se distinguent notamment des Bantous par leur filiation à succession matrilinéaire. Ce sont les Bantous qui ont fondé les premiers grands royaumes du Congo. »

Les pygmées Batwas

Afficher l'image d'origine


Il est généralement admis que les chasseurs-cueilleurs, ou Pygmées, sont les premiers habitants des forêts du Congo, ces populations vivaient en autarcie grâce à une économie de cueillette, avant que des groupes d’agriculteurs n’immigrent dans la forêt pendant le premier millénaire.
Ces peuples autochtones s’associent eux-mêmes étroitement à la forêt et font d’elle le centre de leur vie intellectuelle et spirituelle. Ils perçoivent et sont perçus par les populations voisines comme socialement, économiquement, idéologiquement et politiquement différents.

La plupart des populations autochtones de la RDC vivent d’une combinaison de produits forestiers, d’agriculture, de troc et parfois de salaire. Ils entretiennent des relations complexes avec les populations villageoises agricoles, pour qui ils effectuent des travaux ou avec qui ils échangent des biens et des services dont ils utilisent souvent les langues bantoues et soudanaises pour communiquer.

Selon la Ligue Nationale des Pygmées du Congo (LINAPYCO), les pygmées de la RDC se regroupent en trois types: les groupes ‘forestiers’ vivant notamment dans les forêts de l’Ituri; les groupes ‘riverains’ vivant au bord des lacs et rivières spécialement dans l’Equateur et le Kasai; et enfin les groupes ‘potiers’ vivant à l’est du pays dans le Nord et le Sud-Kivu.

 

 

Groupe bantou (80 % de la population) :
Luba (18 %),
Mongo (17 %),
Kongo (12 %)
Autres : Ambala,
Ambuun,
Angba,
Babindi,
Bangala, 
Bango, 
Pende, 
Bazombe,
Bemba, 
Bembe, 
Bira,
Bowa, 
Dikidiki, 
Dzing, 
Fuliru, 
Havu, 
Hema,
Hunde, 
Hutu, 
Iboko, 
Kanioka, 
Kaonde, 
Kuba,
Kumu, 
Kwango, 
Lengola, 
Lokele, 
Lundas, 
Lupu, 
Lwalwa, 
Mbala, 
Mbole, 
Mbuza (Budja), 
Nande, 
NgoliBangoli, 
Ngombe, 
Nkumu, 
Nyanga, 
Popoi, 
Poto, 
Sango, 
Shi, 
Songo, 
Sukus, 
Tabwa,
Tchokwé, 
Téké, 
Tembo, 
Tetela, 
Topoke, 
Ungana, 
Vira, 
Wakuti, 
Yaka, 
Yakoma, 
Yanzi, 
Yeke, 
Yela, 
Batsamba, 
Baholo, 
Baboma, 
kongo, 
yombe… etc.

Groupe soudanique central :
Ngbandi,
Ngbaka, 
Manvu,
Mbunja, 
Moru-Mangbetu, 
Zande, 
Lugbara, 
Logo Groupe nilotique :
Alur, 
Kakwa, 
Bari Groupe chamite :
Hima-Tutsi
Groupe pygmée :
Mbuti, 
Twa, 
Baka, 
Babinga

 

Présentation de la carte ethnique par Région

Les cartes ethniques seront présentées dans l’ordre suivant : le Bas-Congo ; le Kwango-Kasaï, la Cuvette-Centrale et l’Ubangi ; l’Uele-Ituri ; le Kivu-Maniema ; le Nord-Katanga et le sud-Katanga.

 

Afficher l'image d'origine

 

1. L’ensemble du Kongo central est occupé par l’ethnie Kongo.

 

Les Vunguna, les Bwende, les Lula et les Humbu sont mêlés à d’autres populations. Les autorités ont refusé de reconnaitre les Besi Ngombe et les Balenfu car aucun ancêtre commun ne peut être assigné et qu’ils n’ont pas d’identité culturelle pouvant les distinguer de la population environnante, les Ndibu et les Manianga en l’occurrence.

 

2. Le Kwango, le Kwilu et le Kasaï Occidental

Mbuund et les Pende : les Kuba et les Lulua. On peut y ajouter, au Kwango : les Soonde et les Chokwe dont la plus grande partie se trouve au Katanga, et au Kasaï ; les Leele, les Luntu et les Kete. Au Kwilu : les Mbala sont une autre grande tribu importante par sa population, mais elle cohabite en de nombreux endroits avec d’autres tribus.

 

 

3. Cuvette Centrale

La troisième carte couvre les districts du Maï-Ndombe et de la Tshuapa, ainsi qu’une bonne partie de celui de l’Equateur et de la région Tetela. L’étude révèle que si l’ethnie Mongo a une unité linguistique et culturelle incontestée, les subdivisions y sont nombreuses et peuvent correspondre à des réelles oppositions.

 

L’ensemble de la région Mongo est ceinturée d’un trait gras, selon la délimitation du Centre équatorial de Bamanya. Les Tetela et les Nkutshu qui appartiennent pourtant à la même famille linguistique n’y sont pas inclus et sont considérés comme deux groupes distincts, selon l’avis du père Honoré Vinck, qui se distancie en cela du père Gustave Hulstaert.

Au Nord-oeust, avec les Ngombe et les Doko, on trouve comme tribus non Mongo les Bobangi, les Eleku, les Mampko, les Ndobo, les Loi, les Likila, les Ngele, les Bonjo et les Jamba.

Parmi les Mongo, selon le Père Hulstaert, il y a de nombreux groupes Ntomba, Kutu et Nkole. Les tribus indiquées sont, en citant d’abord les plus étendues, à l’Ouest : les Nkundo et les Ekonda, plus à l’est, les Ntomba de l’entre Lopori-Maringa, les Mbole de la Salonga, les Bosaka, les Ngando, les Boyela et les Mbole du Lomami, et au Sud, les Ndengese et les Bokala.

4. L’Ubangi
On trouve des populations de langues non bantoues qui se sont implantées par vagues successives et ont refoulé vers le sud les tribus bantoues qui s’y trouvaient auparavant. Ces mouvements ont affecté les Mongo.

On y est encore en milieu de forêt, mais la marque imposante du fleuve allonge sur ses rives des populations de pêcheurs ou commerçant, les Bobangi, les Ngombe, les Doko, les Mbuja, les Poto et les Lokole notamment.

Dans la région de la Ngiri, entre l’Ubangi et le Congo, on trouve, outre les groupes déjà cités dans la Cuvette centrale les Lolaba, les Tanda, les Mboli, les Ngiri, les Ewaku, les Ndolo, les Lobo, les Makanza, les Ndobo, le Boros Mabembe, les Sengo et les Motembo. Entre la Mongala et Itimbiri, vers la limite de la Province Orientale on trouve les Wenza.

A l’Est d’Itimbiri, on trouve les groupes assez étendus des Binja et des Boa au Nord, des Mbesa et des Topoke au Sud du fleuve. On trouve en outre au sud les Lokole et les Lokele et au nord, les Bango, les Hanga, les Benja, les Binza, les Boro, les Angba, les So (Basoko), les Tungu, les Olombo (Turumbu) et les Mba.

Au Niveau des peuples des langues Oubanguiennes, les grands groupes sont les Ngbaka, les Ngbandi et les Zande, parmi lesquels on distingue les Abandiya des Avungara. Le groupement des Ngbaka sur le plateau de Gemena aurait été organisé par l’administration en 1920.

Il faut y ajouter les Mbanja, les Banda, les Furu et les Nzakara. Les Ngombe présents dans le Nord-Ubangi sont les témoins d’une occupation antérieure de la région par des bantous.

D’autres groupes enclavés le long de l’Ubangi ont des origines diverses, d’amont en aval, les baraka, les Gbanziri, les Ngbaka et les Monjombo.

5. La province Orientale 
La Province Orientale reproduit une part de celle de l’Ubangi et souligne ainsi la continuité qui existe entre les deux, malgré leur division administrative.

Au Nord de l’Uele, les Nbgandi, les Zande, les Bangby et les Mayogo appartiennent à la famille oubanguienne.

Il importe de souligner l’originalité du Haut-Uele et de l’Ituri. On y trouve d’une part deux nouvelles familles linguistiques, celle des langues nilotiques, représentées en RDC par les Alur et les Kakwa, auxquelles Jan Vansina joint les Pajulu, et celle dite nilo-saharienne, qui s’étend autour d’Isiro et jusqu’aux frontières du Soudan et de l’Ouganda.

Elle comprend le sous-groupe Mangbetu, qui englobe, outre les les Mangbetu, les Makere, les Malele, les Popoi et les Medje, le sous-groupe Mangutu-Mamvu-Lese, le sous-groupe Logo-Lugbara-Madibari et le sous-groupe Lendu.

On y trouve aussi les Lese, les Nkumu, les Nyari, considérés comme le premier peuple bantou de la région, les Hema, les Banya Rwanda, tant Hutu que Tutsi.

Au caractère particulièrement complexe du Haut-Uele et de l’Ituri, il faut ajouter le découpage ethnique en petites unités de la frontière nord-est du pays on y trouve, outre les groupes déjà cités, les Mundu, les Keliko, les Ndo vare, les Ndo Okebo et les Mabendi, parlant tous des langues de la famille nilo-saherienne.

Les Lombi, formant un groupe enclavé entre les bali et les Kumu, appartiennent aussi à la famille nilo-saharienne, de même que les Mvuba, au Sud des Lese.

Parmi les langues bantoues de la famille D, il faut ajouter aux Nyari et aux Hema déjà cités les Budu, les Ndaka, les Mbo, les Bira, les Père et les Amba. Les Lika semblent par contre apparentés aux Boa et aux Bali de la famille C.

Les Mba en territoire de Banalia et les Dongo en territoire de Faradje sont classées parmi les langues Oubanguiennes.

6. Les deux Kivu et le Maniema
On y repère les Kumu et les Lega (qui sont parmi les plus anciens peuples du Maniema et du Kivu) encadrés, au Nord-ouest par d’autres peuples dont les langues appartiennent à la famille D, les Wagenia, les Lengola, les Metokob et les Songola.

Les Langa, les Ngengele et les Tetela, comme déjà signalé. Au Sud et au Sud-ouest, les Binja, les Bangubangu, les Boyo, les bembe et les Nyitu font partie de la famille D. Les Bembe ont intégré une série de populations, dont les Bwari, bien connus par les noms de la presqu’ile, Ubwari, où les Père blancs ouvrirent leur première mission au Congo en 1880.

Les Shi, représenté en bloc parlent des langues qui, comme le Kinyaranda et le Kirundi appartiennent à la famille J des langues bantoues. Ce sont, du nord au sud, les nande, les Nyanga, les Hunde, les Havu, les Shi et les Fulero, parmi lesquels se trouvent aussi les Vira et des Hundi.

En 1927, le gouvernement du Congo se proposa de créer un mouvement massif de peuplement du Kivu par des rwandais, mais le projet n’aboutit qu’en 1936 à une action qui transplanta dans les Gishari, entre Sake et les Lacs Mokotos, dans le territoire de Masisi, environ 25.000 personnes. L’opération fut suspendue en juin 1945 pour saturation (…).

7. Le Nord-Katanga, le Kasaï-Oriental 
En descendant au sud du 4ème parallèle, on constante la réapparition des zones de cohabitation. Il n’est pas exclu que la population s’y est formée par vagues successives qui se sont superposées.

Sur base d’une série d’indices, les Kete au Kasaï et les Kunda au Katanga sont unanimement considérés comme des couches les plus anciennes du peuplement.

Les Kete, dont on retrouve des groupes de la région Kuba à celle de Lwalwa et des Kanyok, auraient été suivis au Tumbwe par les Lulua et les Kanyok, puis par les Bakwa Luntu du territoire de Dimbelenge, dont on retrouve aussi un groupe plus à l’Ouest, et enfin par les Luba du Kasaï. Tous provenaient d’un foyer de population extrêmement ancien implanté au Katanga.

Au Kasaï Oriental, outre les groupes cités ci-haut, le groupe des Songye, les Binji, les Mputu et, en cohabitation dans le territoire de Mwene-ditu, les Kanincim, qui font partie du monde Lunda.

Au Katanga, des groupes importants de Kunda existent tant au Nord, dans le territoire de Kongolo, qu’au sud, dans celui de Kasenga, mais il y en a toute une série d’autres entre ces deux extrêmes, soit isolés, soit associés à des Hemba, des Bangubangu, des Bayo, des Luba, des Lumbu…

Les Luba katanga sont le groupe de plus important au Katanga, suivis en bordure du Lac Tanganyika, par les Tumbwe et les Tabwa, adossées aux Bwile. A l’Ouest, les Lunda et les Kalundwe sont deux autres groupes importants.

8. Le Sud-Katanga 
On a à l’Ouest, les Lwena, les Ndembo et les Minungu. La partie orientale est plus complexe. On y trouve, du nord au sud, les Zela, les Lomotwa, les Sanga, les Kaonde, les Lemba et les Lamba, comme les groupes les plus étendus, avec en outre les Bemba, les Shila, les Nwenshi, les Lembwe, les Ngoma, les Seba, les Aushi et les Lala, qui occupent aussi des territoires plus vastes que de nombreuses tribus dans la province.

 

Liste des ethnies et tribus par territoire de la RDC

 

Ethnies/Tribus Territoire

Abandiya - Aketi,Bondo, Buta
Abarambo - Poko
Aka (pygmées) - Dungu
Alur - Mahagi
Amadi - Poko, Nyangara
Amba - Beni
Angba - Banaliya
Apagibeti - Bumba, Businga, Yakoma
Aushi- Kipushi, Sakania
Avungara - Dungu, Nyangara
Beanga - Bolomba
Bale - Cfr Lendu
Bali - Bafuasende
Bali-ndua- Lisala
Balobo - Bomongo 
Banda - Bosobolo, Libenge
Bangba - Nyangara, Watsa
Bango - Basoko
Bangubangu - Kabalo, Kabambare, Kasongo, Kongolo, Nyunzu
Banya Bwisha - Rutshuru
Bari - Watsa
Bemba - Kasenga, Pueto
Bembe - Fizi, Mwenga
Benja - Basoko
Binja - Aketi, Kasongo
Binja sud - Kasongo, Pangi, Punya
Binji - Demba, Dimbelenge, Lusambo
Binza - Aketi, Bambesa, Banalia, Bondo, Buta
Bira - Irumu, Mambasa
Boa - Aketi, Bambesa, Banalia, Bondo, Buta
Bobai - Oshwe
Bobangi - Bomongo
Bofonge - Djolu
Boguru - Yakoma
Bokala - Oshwe
Bokongo - Oshwe 
Bokote (Nord)- Bansakusu, Bikoro, Bolomba, Ingende, Mokoto
Bolia - Inongo
Boloki - Bomongo
Boma - Bagata, Mushi
Bonjo - Bomongo
Boonde - Bongandanga, Djolu
Boro - Banaliya
Bosaka - Befale, Bokungu
Boyela - Ikela, Lomela
Boyo - Fizi, Kabalo, Kabambare, Manono, Nyunzu
Budu - Mombasa, Wamba, Watsa
Bwari - Fizi
Bwende - Luozi
Bwile - Moba, Pweto
Ciokwe - Dilolo, Feshi, Ilebo, Kehema, Kansongolunda, Popokabaka, Sandoa, Tshikapa
Dikidiki - Kimvula, Madimba, Popokabaka
Dinga - Tshikapa
Doko - Budjala, Lisala
Dongo - Faradje
Dza - (Badia) Kutu
Dzing - Idiofa
Efe (Pygmées) - Irumu, Mambasa, Watsa
Ekonda - Bikoro, Ingende, Inongo, Kiri
Ekota - Boende
Eleku - Bomongo, Makanza
Ewaku - Bomongo
Fulero - Uvira
Fulru - Bosobolo
Gbanziri - Bosobolo
Gboma - Yakoma
Gbuta - Aketi
Hamba - Lodja, Lomela
Hanga - Basoko, Isangi
Havu - Kalehe
Hema - Beni, Djugu, Irumu
Hemba - Kabambare, Kasongo, Kongolo, Malembankulu, Manono, Nyunzu
Holo - Kasongo Lunda
Humbu - Bagata, Kansangulu, Kenge, Kinshasa
Hunde - Masisi, Rutsuru
Hungaan - Bagata, Bulungu, Kenge, Masimanimba 
Ikongo - Bokungu
Imoma-Mpongo- Monkoto
Ionga (Djonga) - Lomela
Ipanga - Oshwe
Iyembe - Inongo
Jaba - Kungu
Jamba (Djamba)- Bomongo
Kakongo - Boma, Lukula
Kakwa - Aru, Fardje
Kalanga - Nyunzu
Kalundwe - Kamina, kaniama
Kango - Aketi, Buta, Nyangara
Kanyok - Mweneditu 
Kaonde - Kambove, Lubudi, Mutshatsha
Keliko - 
Aru Kete - Libalya, Kamiji, Luebo, Luiza, Mweneditu, Mweka, Tshikapa
Kuba - Ilebo, Luebo, Mweka
Kula - Makanza
Kumu - Bafuasende, Lubutu, Pangi, Ubundi, Walikali
Kunda - Kabalo, Kasenga, Kongolo, Malembankulu, Manono, Moba, Nyunzu, Pweto
Kusu - Kasongo, Kibombo, Kongolo
Kutu - Boende, Goma, Rutshuru
Kwese - Gungu
Lala - Sakania
Lamba - Kambove, Kasenga, Kipushi, Sakanya
Langa - Kindu
Leele - Idiofa, Ilebo, Luozi
Lega - Mwenga, Pangi, Punia, Shabunda, Walikale
Lemba - Kambove
Lembwe - Kasenga
Lendu (Bale)- Djugu, Irumu, Mahagi
Lengola- Kindu, Ubundu
Lese - Irumu, Mambasa, Watsa
Libinza - Bomongo, Makanza
Lika - Wamba
Likila - Bomongo
Lionje - Boende
Lobala - Bomongo, Kungu
Lobo - Makanza
Logo - Faradje
Loi - Bomongo
Lokele - Isangi
Lokole - Bokungu, Yahuma
Lombi - Bafuasende
Lomotwa - Mitwaba
Luba Kas - Bemba, Dibaya, Ilebo, Kabeya-Kamwanga, Kamiji; Katanda, kazumba, Luebo, Lupatapata, Lusambo, Miabi, Mueneditu, Mweka, Ngandajika, Tshikapa, Tshilenge
Luba Kat - Bukama, Kabalo, Kabambare, Kabinda, Kabongo, Kamina, Lubudi, Malembankulu, Mutshatsha, Sandoa
Lugbare - Aru
Lula - Limvula, Madimba, Popokabaka
Lulua - Demba, Dibaya, Kazumba, Luebo, Tshikapa
Lumbu - Kabalo, Kalemi, Kongolo, Manono, Nyunzu
Lunda - Dilolo, Gungu, Kahemba, Kapanga, Lubudi, Mweneditu, Mutshatsha, Sandoa, Tshikapa
Luntu (Bakwa)- Demba, Dimbelenge
Lusankanyi - Lukolela
Lusengo - Makanza
Lwalwa - Kazumba, Luiza, Tshikapa
Lwena - Dilolo
Lwer - Idiofa
Mabembe - Makanza
Mabendi - Djugu
Madi - Aru
Makanza - Makanza
Makere - Bambesa
Malele - Poko
Mampoko - Bomongo, Makanza
Mamvu - Dungu, Watsa
Mangbetu - Niangara, Rungu, Wamba
Mangutu - Watsa
Manianga - Luozi, Mbanzangungu
Mate - Luberu
Mayogo - Niangara, Rungu
Mba - Banaliya
Mbagani - Kazumba
Mbai - Luiza
Mbala - Bagata, Bulungu, Fetshi, Gungu, Kazumba
Mbanja - Bosobolo, Budjala, Businga, Kunga, Libenge
Mbata - Madimba, Mbanzangungu
Mbeko - Madimba, Mbanzangungu
Mbelo (Ekonda) - Oshwe 
Mbesa - Basoko, Yahuma
Mbikiankamba - Oshwe
Mbinsa - Kasangulu
Mbo - Mambasa
Mbole - Boende, Isangi, Mokoto, Opala
Mboli - Kungu
Mboma - Songololo
Mbuja - Bumban Lisala
Mbuli - Katakokombe
Mbuti (pygmies)- Aru, Djugu, Idiofa
Mbunda - Bulungu, Gungu, Idiofa
Medje - Rungu
Metoko - Ubundu
Mfunu - Mushie
Minungu - Kahemba, Kasongolunda, Sandoa
Mondumba - Bumba
Mondjombo - Libenge
Motembo - Budjala, Lisala
Mpama - Lukolela
Mpangu - Kasangulu, Kinvula, Madimba, Mbanzangungu
Mpe -Inongo
Mpoko - Bomongo
Mputu - Lusambo
Mundu - Faradje
Mvuba - Beni
Nande - Beni, Lubero
Ndaka - Mambasa
Ndembo - Dilolo, Kamina, Lubudi, Mutshatsha
Ndengese - Dekese
Ndibu - Kasangulu, Mbanzangungu, Songololo
Ndo Okebo - Aru
Ndo Vare - Aru
Ndobo - Bomongo, Makanza
Ndunga - Lisala
Ngando - Bokungu, Djolu, Ikela, Yahuma
Ngbaka - Businga, Gemena, Kungu, Libenge
Ngbandi - Bondo, Budjala, Businga, Gemena, Kungu, Mobayimbongo, Yakoma
Ngele - Bomongo
Ndengele - Kindu
Ngenja - Lisala
Ngiri - Kungu
Ngoma (Bena)- Kasenga
Ngombe - Basankusu, Bolomba, Bongandanga, Bosobolo, Budjala, Kungu, Lisala
Ngongo - Bagata, Bulungu, Kenge, Masimanimba
Ngul - Idiofa
Nkanu - Kimvula, Madimba, Popokabaka
Nkole - Kiri
Nkundo - Bansakusu, Bikoro, Bolomba, Ingende, Mokoto
Nkutshu - Nkole
Nsongo - Befale
Ntandu - Kasangulu, Madimba
Ntomba - Befale, Bikoro, Bongandanganda, Inongo
Nunu - Lukolela
Nwenshi - Mitwaba
Nyanga - Walikale
Nyari - Djugu, Mahagi
Nyintu - Mwenga
Nzakara - Bondo
Okebo (Ndo) - Djugu, Mahagi
Olombo (Turungu)- Basoko, Isangi
Ombo - Kindu
Ooli - Kole, Oshwe
Pajulu - Faradje 
Pende - Feshi, Gungu, Idiofa, Kahemba, Tshikapa
Père - Lubero
Pindi - Bulungu
Popoji - Bambesa, Banalia
Poto - Basoko, Bumba, Lisala, Makanza
Rundi - Uvira
Sakata - Kutu
Salampasu - Luiza
Sanga - Kambove, Lubudi
Sengo - Makanza
Seba - Kipushi
Sengele - Inongo
Shi - Kabare, Kalehe, Mwenga, Walungu
Shila - Pweto
Shunji - Kahemba, Kasongolunda
Shoowa - Mweka
Shu- Beni
So (Basoko) - Basoko, Isangi
Solongo - Boma, Lukula
Songola - Kindo
Songomeno - Mokoto
Songye - Demba, Kabalo, Kabinda, kabongo, Kasongo, Kongolo, Lodja, Lubao, Lubefu, Lusambo, Ngandajika
Soonde - Fashi, Kahemba
Sua (Pygmées) - Itumu, Mambasa
Suku - Bulungu, Feshi, Luozi, Mbanza-ngungu, Tshela
Sundi - Kasangulu, Lukusa, Luozi, Mbanzangungu, Tshela
Swaga - Lubero
Tabua - Moba
Tanda - Bomongo, Kungu
Tangi - Beni, Lubero
Teke - Bolobo, Kasangulu, Mushie
Tere (Sakata) - Kutu
Tetela - Demba, Katakokombe, Kole, Lodja, Lomela, Lubao, Lubefu, Lusambu
Tiene - Bolobo
Titu - Oshwe
Topoke - Isangi
Tow - Kutu
Tsamba - Bulungu, Feshi, Kasongolunda, Kenge, Masimanimba, Popokabaka
Tsong - Bulungu, Masimanimba
Tumbwe - Kalemi, Manono, Moba
Tungu - Banaliya
Vira - Uvira
Vungana - Lukula, Sekebanza
Wagenya - Kasongo, Katakokombe, Kindu, Kongolo, Mambesa, Ubundu
Watambulu - Katakokombe
Wenze - Budjala, Lisala
Wongo - Gungu, Ilebo
Woyo - Boma
Yaka - Kasongolunda, Kenge, Popokabaka
Yansi - Bagata, Bulungu, Kenge, Masimanimba 
Yeke - Kasenga, Lubudi, Pweto
Yew - Bambesa, Buta
Yira (Nande) - Beni, Lubero
Yombe - Boma, Lukula, Sekebanza, Tshela
Zande - Ango, Bambesa, Poko
Zela - Mitwaba, Pweto
Zombo

 Les Postes Frontières

 

a) Aéroports Internationaux

14 copie copie 2 2

 

•  Aéroport International de Ndjili (Kinshasa) ; 
•  Aéroport International de la Luano (Katanga) ; 
•  Aéroport International de Bangboka (Province Orientale) ; 
•  Aéroport International de Goma (Nord-Kivu) 
•  Aéroport International de Bipemba (Kasaï Oriental) ; 
•  Aéroport International de Muanda (Gbadolité, Equateur).

b) Aéroports et Aérodromes nationaux

•  Aérodrome Butembo (Province du Nord Kivu) 
•  Aérodrome de Beni (Province du Nord Kivu) 
•  Aérodrome d'Inongo (Province du Bandundu) 
•  Aérodrome de Bandundu (Province du Bandundu) 
•  Aérodrome de Kikwit (Province du Bandundu) 
•  Aérodrome de Tembo (Province du Bandundu) 
•  Aérodrome d'Isiro (Province Orientale) 
•  Aérodrome de Buta (Province Orientale) 
•  Aérodrome de Bunia (Province Orientale) 
•  Aérodrome de Matadi (Province du Bas Congo) 
•  Aérodrome de Moanda (Province du Bas Congo) 
•  Aérodrome de Boma (Province du Bas Congo) 
•  Aérodrome de Kananga (Province du Kasaï Occ.) 
•  Aérodrome Tshikapa (Province du Kasaï Occ.) 
•  Aérodrome de Lodja (Province du Kasaï Orient.) 
•  Aérodrome de Ndolo (Province de Kinshasa) 
•  Aéroport de Kalemie (Province du Katanga) 
•  Aéroport de Kamina (Province du Katanga) 
•  Aéroport de Manono (Province du Katanga) 
•  Aéroport de Kolwezi (Province du Katanga) 
•  Aérodrome de Kongolo (Province du Katanga) 
•  Aéroport de Kavumu (Province du Sud Kivu) 
•  Aéroport de Kindu (Province du Maniema) 
•  Aérodrome de Kalima (Province du Maniema) 
•  Aérodrome de Libenge (Province de l'Equateur) 
•  Aéroport de Gemena (Province de l'Equateur) 
•  Aéroport de Mbandaka (Province de l'Equateur)

C) Ports Internationaux

•  Port International de Matadi (Province du Bas-Congo) 
•  Port International de Boma (Province du Bas-Congo)

 

2. Les Postes Frontaliers

a) Avec la République du Congo

 

 

Au niveau de la Ville de Kinshasa

•  Beach Ngobila

Résultat de recherche d'images pour "beach ngobila"

 

 

Au niveau de la Province du Kongo central

14 copie copie 2 3

•  Nsabuka (Territoire de Kasa-Ngulu) 
•  Sefu (Territoire de Kasa-Ngulu) 
•  Yumbi (Territoire de Kasa-Ngulu) 
•  Kifumu (Territoire de Kasa-Ngulu) 
•  Ndandanga (Territoire de Luozi) 
•  Kinkenda (Territoire de Luozi) 
•  Kingoyi (Territoire de Luozi) 
•  Mfininga (Territoire de Luozi) 
•  Mazinga (Territoire de Luozi) 
•  Ndomba (Territoire de Luozi) 
•  Kimpangala (Territoire de Tshela) 
•  Kikionga (Territoire de Tshela) 
•  Kitambakiola (Territoire de Tshela)

 

Au niveau de la Province de Bandundu

•  Yumbi (Territoire de Yumbi) 
•  Bolobo (Territoire de Bolobo) 
•  Kwamouth (Territoire de Kwamouth)

Au niveau de la Province de l'Equateur

•  Buburu (Territoire de Bomongo) 
•  Libenge (Territoire de Kungu) 
•  Imese (Territoire de Kungu) 
•  Mpoka Mobenzeno (Territoire de Bomongo) 
•  Dongo (Territoire de Kungu) 
•  Lukolela (Territoire de Lukolela) 
•  Ngombe (Territoire de Lukolele)

 

 

b) Avec la République d'Angola

Au niveau de la Province du Bas-Congo

14 copie copie 2 4

•  Lufu (Territoire de Songololo) 
•  Ango-Ango (Ville de Matadi) 
•  Petit Port Ngambo (Ville de Boma) 
•  Yatch Banana (Territoire de Moanda) 
•  Port de Banana (Territoire de Moanda) 
•  Yema di Ngoyo (Territoire de Moanda) 
•  Lindu (Territoire de Moanda) 
•  Malongo (Territoire de Moanda) 
•  Kimbidi (Territoire de Kimvula) 
•  Kimvula (Territoire de Kimvula) 
•  Kivandaba (Territoire de Kimvula) 
•  Kimakesa (Territoire de Kimvula) 
•  Kikwati (Territoire de Kimvula) 
•  Kibaya (Territoire de Kimvula) 
•  Kinsitu (Territoire de Madimba) 
•  Kindopolo (Territoire de Madimba) 
•  Kimpangu (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Kuzi (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Sava (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Songamani (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Londe (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Mahunze (Territoire de Mbanza-ngungu) 
•  Mayili (Territoire de Tshela) 
•  Kaindingi (Territoire de Tshela) 
•  Mboma niali (Territoire de Tshela) 
•  Mbukuyola (Territoire de Tshela) 
•  Kakongo – Songo (Territoire de Lukula) 
•  Mbaka Khose (Territoire de Lukula) 
•  Kalungu (Territoire de Lukula) 
•  Yema di yanga (Territoire de Lukula)

 

Au niveau de la Province de Bandundu

DGM Bandundu

 

•  Kisoma (Territoire de popokabaka) 
•  Kiamvu Ki Nzadi (Territoire de popokabaka) 
•  Zinabukete (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Dibulu (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Mulundu (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Kitangu (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Swa Ibula (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Katodi (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Kamasa (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Mangangi (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Mawangu (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Kahungula (Territoire de Kasongo-Lunda) 
•  Nzofu (Territoire de Kahemba) 
•  Mutetami (Territoire de Kahemba) 
•  Shamuhuzi (Territoire de Kahemba) 
•  Shamaziamu (Territoire de Kahemba) 
•  Shakufa (Territoire de Kahemba) 
•  Mwamushiku (Territoire de Kahemba) 
•  Shamukwale (Territoire de Kahemba) 
•  Shayibwanda (Territoire de Kahemba)

 

Au niveau de la Province du Kasaï Occidental

Poste Frontalier de KAMAKO / Kasai-Occidental

 

•  Kamako (Territoire de Tshikapa) 
•  Tshitambeji (Territoire de Tshikapa) 
•  Kabungu (Territoire de Tshikapa) 
•  Kandjaji (Territoire de Tshikapa) 
•  Mwamwengo (Territoire de Tshikapa) 
•  Tshisenge (Territoire de Tshikapa) 
•  Shambwanda (Territoire de Tshikapa) 
•  Kalamba Mbuji (Territoire de Luiza) 
•  Kalombo (Territoire de Luiza) 
•  Ndombi (Territoire de Luiza)

Au niveau de la Province du Katanga

•  Dilolo (Territoire de Dilolo) 
•  Luashi (Territoire de Dilolo) 
•  Djolo (Territoire de Dilolo) 
•  Katende (Territoire de Dilolo) 
•  Shamolongo (Territoire de Kapanga) 
•  Samusenga (Territoire de Kapanga) 
•  Kasamayi (Territoire de Kapanga) 
•  Mata (Territoire de Kapanga) 
•  Mbuchi Ambuo (Territoire de Kapanga) 
•  Samulondo (Territoire de Sandoa) 
•  Djamba (Territoire de Sandoa) 
•  Mafunda (Territoire de Sandoa) 
•  Sakambundji (Territoire de Sandoa) 
•  Tshipoy (Territoire de Sandoa) 
•  Likumbi (Territoire de Sandoa)

 

c) Avec la République Centrafricaine

Au niveau de la Province de l'Equateur

Poste Frontalier de ZONGO / Equateur

 

•  Mobayi (Territoire de Mobayi) 
•  Zongo (Territoire de Mobayi) 
•  Yakoma (Territoire de Yakoma) 
•  Bosobolo (Territoire de Bosobolo)

Au niveau de la Province Orientale

•  Ndu (Territoire de Buta) 
•  Bondo (Territoire de Bondo) 
•  Ango (Territoire de Ango) 
•  Zapay (Territoire de Zapay)

d) Avec le Soudan

Au niveau de la Province Orientale

•  Bitima (Territoire de Dungu) 
•  Doruma (Territoire de Dungu) 
•  Aba (Territoire de Faradje) 
•  Ingbokolo (Territoire d'Aru)

 

e) Avec l'Ouganda

Au niveau de la Province Orientale

•  Mahagi Port (Territoire de Mahagi) 
•  Mokambo (Territoire de Mahagi) 
•  Dgegu (Territoire de Mahagi) 
•  Nyarambe (Territoire de Mahagi) 
•  Ambere (Territoire de Mahagi) 
•  Pono (Territoire de Mahagi) 
•  Sisi (Territoire de Mahagi) 
•  Karombo (Territoire de Mahagi) 
•  Awazi (Territoire de Mahagi) 
•  Ameri (Territoire de Mahagi) 
•  Ndamakusu (Territoire de Mahagi) 
•  Ombayi (Territoire de Aru) 
•  Pabiri (Territoire de Aru) 
•  Rogale (Territoire de Aru) 
•  Sans Plainte (Territoire de Aru) 
•  Vis-à-vis (Territoire de Aru) 
•  Kere kere (Territoire de Aru) 
•  Djugu (Territoire de Djugu) 
•  Tchomia (Territoire de Djugu) 
•  Joo (Territoire de Djugu)

Au niveau du Nord-Kuvu

•  Kasindi(Territoire de Beni) 
•  Bunagana (Territoire de Rutshuru) 
•  Ishasha (Territoire de Rutshuru) 
•  Vitshumbi (Territoire de Rutshuru)

 

f) Avec le Rwanda

Au niveau de la Province du Nord-Kivu

•  Grande Barrière (Comiche Ville de Goma) 
•  Petite Barrière (Ville de Goma) 
•  Port de Goma (Ville de Goma)

Au niveau de la Province du Sud-Kivu

Poste Frontalier de RUZIZI II /Sud Kivu

 

•  Ruzizi I (Ville de Bukavu) 
•  Ruzizi II (Ville de Bukavu) 
•  Kamanyola (Territoire d'Uvira) 
•  Idjwi Nord (Territoire d'Idjwi) 
•  Idjwi Sud (Territoire d'Idjwi) 
•  Kalehe (Territoire de Kalehe) 
•  Port de Bukavu (Ville de Bukavu)

 

g) Avec le Burundi

Au niveau de la Province du Sud-Kivu

•  Kiliba (Territoire d'Uvira) 
•  Kamvivira (Territoire d'Uvira) 
•  Port de Kalundu (Territoire d'Uvira)

 

h) Avec la Tanzanie

Au niveau de la Province du Katanga

•  Port international de Kalemie (Territoire de Kalemie) 
•  Port de Moba (Territoire de Moba) 
•  Port de Kabimba (Territoire de Kalemie)

Au niveau de la Province du Sud-Kivu

•  Kazimiya (Territoire de Fizi) 
•  Baraka (Territoire de Fizi)

 

i) Avec la Zambie

Au niveau de la Province du Katanga

Résultat de recherche d'images pour "•  Kasumbalesa (Territoire de Sakania) "

•  Lunkinda (Territoire de Pweto) 
•  Kilwa (Territoire de Pweto) 
•  Pweto (Territoire de Pweto) 
•  Moliro (Territoire de Moba) 
•  Lukangaba (Territoire de Sakania) 
•  Lonshi (Territoire de Sakania) 
•  Mwenda (Territoire de Sakania) 
•  Mokambo (Territoire de Sakania) 
•  Kasumbalesa (Territoire de Sakania) 
•  Kipushi (Territoire de Kipushi) 
•  Tshinsenda (Territoire de Sakania) 
•  Sakania (Territoire de Sakania) 
•  Kasenga (Territoire de Kasenga) 

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Commentaires (2)

Bahati Safi
  • 1. Bahati Safi | 05/05/2017
Merci pour cet article riche. Néanmoins, il sied de signaler que Kamanyola c'est dans le tyerritoire de Walungu et no Uvira. Aussi, les havu habitent aussi le territoire d'Idjui.
Jean-Michel
  • 2. Jean-Michel | 31/10/2016
Merci beaucoup pour votre sacrifice, c'est bien le moment de parler du biens de notre bon pays La R.D.Congo

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/08/2017