Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

La RD Congo concentre à elle seule environ 52% d'eau douce de tout le continent africain

 

POUR OU CONTRE LE TRANSFERT D'EAU DU BASSIN DU CONGO VERS CELUI DU LAC TCHAD POUR SAUVER LE NIGER, LE NIGERIA, LE TCHAD ET LE CAMEROUN?

LE SAVIEZ-VOUS?

LA RD CONGO CONCENTRE À ELLE SEULE ENVIRON 52% D'EAU DOUCE DE TOUT LE  CONTINENT AFRICAIN  

la RDC compte plus de quatre mille cours d'eau.

La République démocratique du Congo est le premier pays qui regorge la plus grande réserve d’eau douce en Afrique et deuxième au monde après l’Amazonie au Brésil en Amérique.

Le Congo est à ce jour très sollicité par des pays voisins et de la sous-région qui demande qu’on leur vende notre eau, pour leur permettre de faire face à la désertification et à la raréfaction de cette denrée qui gagne leurs pays.

 

 

 

Ressources en eau et utilisation de l’eau Ressources en eau

Le réseau hydrographique est dense. Il comprend notamment une trentaine de grandes rivières totalisant plus de 20 000 km de berges. Ces eaux débouchent dans le Congo, fleuve de 4 670 km de long avec, à l’embouchure, le deuxième débit le plus important du globe (30 000 m3 d’eau par seconde). La République démocratique du Congo est le pays le plus arrosé du continent, avec une moyenne de ressources hydriques renouvelables internes de 900 km3 /an, ce qui représente presque le quart des ressources en eau douce du continent africain (tableau 2). Ce potentiel est immense et presque entièrement inexploité. Avec une capacité finale de 44 000 mégawatts, le barrage hydroélectrique d’Inga sur le fleuve Congo est à même de couvrir les besoins en énergie de toute l’Afrique, mais seul 650-750 mW sont produits en raison du nonfonctionnement des deux tiers des turbines. Utilisation de l’eau En 2000, les prélèvements d’eau étaient estimés à 356 millions de m3 , dont 112 millions pour l’agriculture (32 pour cent), 186 millions pour les usages domestiques (52 pour cent) et 58 millions pour l’industrie (16 pour cent) (tableau 2 et figure 2). TABLEAU 2 L’eau: ressources et prélèvement Les ressources en eau renouvelables Précipitations moyennes 1 534 mm/an 3 618 109 m3 /an Ressources en eau renouvelables internes 900 109 m3 /an Ressources en eau renouvelables réelles totales 1 283 109 m3 /an Indice de dépendance 29.9 % Ressources en eau renouvelables réelles totales par habitant 2004 23 577 m3 /an Capacité totale des barrages - 106 m3 Prélèvements en eau Prélèvement total en eau 2000 356 106 m3 /an - irrigation + élevage 2000 112 106 m3 /an - collectivités 2000 186 106 m3 /an - industrie 2000 58 106 m3 /an • par habitant 2000 7 m3 /an • en % des ressources en eau renouvelables réelles totales 2000 0.03 % Ressources en eau non conventionnelles Volume d’eaux usées produit - 106 m3 /an Volume d’eaux usées traité - 106 m3 /an Réutilisation des eaux usées traitées - 106 m3 /an L’eau dessalée produite - 106 m3 /an Réutilisation des eaux de drainage - 106 m3 /an Industrie 16.3 % Collectivités 52.2 % Irrigation 31.5 % FIGURE 2 Prélèvements en eau Total: 0.356 km3 en 2000 4 L

3 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (3)

Buisine Albert-henri
  • 1. Buisine Albert-henri | 05/10/2016
surtout pas! nous constatons la baisse des eaux du fleuve d'année en année . surtout ne jouons pas aux apprentis sorcier pour des causes inavoués.
Shadie
  • 2. Shadie | 03/07/2016
Je ne suis pas d'accord pour le transfert de nos eaux. En ce moment leur RDC subit le plus grand genocide mais aucuns pays d'Afrique s'en soucient. Par contre, le sécheresse du fleuve Niger est plus important des vies humaines.
Jean-Chrysostome Tshibanda
  • 3. Jean-Chrysostome Tshibanda (site web) | 02/07/2016
Le partage des richesses avec les frontières communes est tout à fait naturel. Mais la grande crainte, en cette matière précise, c'est que déverser les eaux du Congo vers ses voisins pourrait avoir pour conséquence à long terme d'assécher le Congo lui-même !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/10/2016