Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Données sur l'éducation

19693629 1904157899824108 5228185888384932736 o 5

 

Un financement de 100 millions de dollars a été approuvé pour la période 2017-2021. Ses objectifs sont les suivants :

Source : World Bank project appraisal document. March 2016

 

  1. Améliorer la qualité de l'apprentissage dans l'enseignement primaire en développant un environnement éducatif propice, en :
    • renforcçant le système éducatif de la petite enfance, afin d'offrir un enseignement de qualité, incluant des normes et des mécanismes d'assurance de la qualité,
    • renforçant l'efficacité des enseignants grâce à la formation, le soutien et une meilleure gestion des enseignants
    • soutenant la chaîne d'approvisionnement en matériel d'apprentissage et d'enseignement pour améliorer l'alphabétisation et la numératie au cours des premières années de l'enseignement primaire, et renforcer la durabilité de la chaîne d'approvisionnement en livres scolaires.
    •  
  2. Renforcer la gestion du secteur en améliorant la connaissance du rendement du secteur et en créant des systèmes de responsabilisation en :
    • Institutionnalisant l'évaluation standardisée du niveau d'apprentissage des élèves
    • Institutionnalisant la responsabilisation dans la chaîne de soutien administratif et pédagogique grâce à une approche de financement axée sur le rendement.
    • Apportant un soutien à l'éducation des filles.
    •  
  3. Renforcer la gestion du secteur et promouvoir une plus grande responsabilisation en introduisant de nouvelles pratiques de gestion au niveau local.

Résultats

 

19756458 1366798046773547 6119133684630466528 n 9

L'action du gouvernement (national et local) et des partenaires de développement, rendue possible grâce au financement de 100 millions de dollars du GPE, a permis d'obtenir les résultats suivants :

  • Le taux net d’inscriptions en primaire dans les deux provinces bénéficiaires a dépassé les objectifs et a atteint 72 % en Équateur et 100 % au Kasai-Occidental, une comparaison avantageuse avec le taux national de 68,6 %
  • Le nombre de filles inscrites dans les écoles par rapport aux garçons a augmenté : l'indice de parité entre les sexes est de 0,86 dans les deux provinces, contre 0,78 dans l'Équateur et 0,79 dans le Kasaï-Ouest en 2011
  • 858 salles de classe supplémentaires pour le primaire ont été construites ou réhabilitées, 81 nouveaux blocs de latrines ont été construits et 27 nouveaux points d'eau ont été installés
  • 70 % des groupes d'écoles dans la province du Kasai et 65 % dans la province de l'Équateur ont organisé 3 réunions pédagogiques annuelles inter-écoles
  • Plus de 20 millions de manuels scolaires (français, mathématiques, sciences, éducation civique) et guides pédagogiques ont été distribués à travers le pays
  • Près de 33 000 enseignants, directeurs d’écoles et conseillers pédagogiques ont bénéficié d’une formation.

Source : World Bank implementation status report. October 2016.

 

L'éducation en République démocratique du Congo

La République démocratique du Congo a fait d'importants progrès dans le secteur de l'éducation. Par exemple, le taux d'achèvement au niveau du primaire a considérablement augmenté, passant de 29 % en 2002, à 70 % en 2014. Pourtant, il reste l'un des pays avec le plus grand nombre d'enfants non scolarisés.

 

On estime que 3,5 millions ou 26,7 % des enfants en âge de fréquenter le primaire ne sont pas scolarisés. Parmi eux, 2,75 millions vivent dans des zones rurales. En outre, le secteur est confronté à un large éventail de défis en termes de qualité, de gouvernance et de disparités.

 

Afin de relever ces défis, la République démocratique du Congo a mis au point son plan sectoriel de l'éducation pour la période 2016-2025 en mettant l'accent sur l'élargissement de l'accès et de l'équité, l'amélioration de la qualité de l'apprentissage et l'amélioration de la gouvernance et de la gestion dans le secteur.

Les trois objectifs stratégiques du plan sectoriel de l'éducation (PSE) 2016-2025 sont les suivants :

  1. Promouvoir un système d'éducation équitable pour la croissance et l'emploi en :
    • Permettant à tous les enfants de bénéficier d'une éducation primaire gratuite, combinée à des mesures spécifiques pour les populations défavorisées et les enfants ayant des besoins spéciaux
    • Préparant l'extension progressive de l'éducation de base à 8 années d'étude
    • Adaptant l'apprentissage pour promouvoir l'intégration sociale des jeunes.
  2. Créer un environnement qui renforce les systèmes éducatifs de qualité en développant des mécanismes de suivi et d'assurance qualité,
  3. Développer un environnement éducatif propice à un apprentissage de qualité, grâce à la fourniture de matériel et d'équipement d'apprentissage pour les élèves et des formations pour les enseignants. Améliorer la transparence et l'efficacité de la gouvernance et de la gestion du secteur en :
    • Établissant des normes et des mécanismes transparents pour la gestion des ressources
    • Favorisant une gestion efficace et équitable à tous les niveaux, grâce à une meilleure organisation des partenariats, à la décentralisation, la déconcentration et la participation de la communauté et de la société civile

Le financement public de l'éducation a considérablement augmenté, passant de 9 % des dépenses publiques en 2010 à 18 % en 2014. Au cours du processus d'approbation du nouveau plan sectoriel, le gouvernement s'est engagé à porter la part de son budget allouée à l'éducation à 20 % d'ici 2018, et de le maintenir à ce niveau jusqu'en 2025.

En RDC, l'agence de coordination est l'UNICEF. Le groupe local des partenaires de l'éducation (GLPE) est présidé par le Ministère de l'éducation, et composé de partenaires de développement (Belgique Technical Co-operation, AFD, DFID, UNICEF, USAID, Banque mondiale et UNESCO) et la société civile.

 

Financements

Tous les montants sont en dollars US. 

 

Type de financement Années    Allocations      Décaissements    Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2016-2021     100 000 000 -   BIRD
2013-2017 100 000 000 100 000 000   BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2015 237 875 87 102   BIRD
Préparation d'un programme 2015 321 750 249 808   BIRD
  TOTAL 200 559 625 100 336 910  

 

 

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau