Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Mafia : Comment le piratage téléphonique fait perdre 12 millions de dollars américains par mois depuis dix ans à la RDC

83 16

Un Sim box est un boitier électronique qui dispose de plusieurs cartes sim. Il peut gérer jusqu’à un million de minutes par mois. 

RDC : l’Etat perd 12 millions USD par mois suite au piratage téléphonique

 

 

Le 10/02/2017

 

 

En octobre 2013, le gouvernement congolais avait annoncé le démantèlement d’un réseau de piratage d’appels de téléphonie mobile qui lui faisait perdre près de 12 millions de dollars américains chaque mois. La police et le ministère des Postes, Téléphones et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) expliquent que ces fraudeurs faisaient apparaître les appels venant de l’étranger comme émis en RDC grâce au Sim Box. Ce boîtier électronique permet donc de se soustraire aux tarifs de terminaison et aux taxes en vigueur en RDC. Tentative d’explication de cette fraude que le gouvernement veut combattre.

Un Sim box est un boitier électronique qui dispose de plusieurs cartes sim. Il peut gérer jusqu’à un million de minutes par mois.

Ce boitier fonctionne avec un équipement complet de télécommunication comprenant notamment un routeur et une antenne relais communément appelée BTS.

L’équipement que nécessite cette technologie, indiquent les experts, se vendent sur le marché dans les pays développés comme n’importe quel article. Certaines entreprises de ces pays utiliseraient cette technologie pour décentraliser certains appels internes via Internet.

 

La fraude par Sim Box, comment ça marche ?

Le Sim box transmet les appels par l’Internet grâce aux IP. Si la fraude est organisée à partir de la France par exemple, un premier IP reçoit directement les appels des réseaux locaux français, complices de la fraude, ou il intercepte ces appels à partir d’un carrier avant de les envoyer par Internet sur un IP à Kinshasa.

Un routeur transforme ensuite les données en local et les envoie dans le Sim box qui, à travers ses différentes cartes SIM, les dispatche à son tour automatiquement selon les réseaux téléphoniques que compte le pays.

C’est grâce à une antenne relais ou BTS que le Sim Box envoie ces appels à ces réseaux. C’est ainsi que l’appel parvient aux correspondants destinataires. Ainsi, vous pouvez recevoir un appel de la France et voir apparaître sur votre téléphone un numéro local. Les appels émanant des Sim box sont généralement de mauvaise qualité.

Une hémorragie financière

Le piratage téléphonique prive à l’Etat congolais de l’argent provenant de la taxation des appels entrants.

En principe, les opérateurs comme Vodacom, Airtel, Tigo, Orange ou Africell gèrent les appels venant de l’étranger avec des carriers ou transporteurs, des firmes qui disposent des boulevards ou autoroutes de télécommunication. Il s’agit notamment de France Télécom, Belgacom ou encore British Télécom.

Ce sont ces carriers qui dirigent les appels internationaux vers le RDC et vice-versa. Ces opérations ont un coût facturé à la minute selon les pays. Sur chaque minute d’appel entrant, le gouvernement congolais a imposé une taxe de 25% soit 0,008 dollars américains.

En détournant ces appels entrant grâce au Sim Box, les pirates paient jusqu’à trois fois moins cher puisqu’ils présentent l’appel comme local.

Combattre la fraude

Des experts s’accordent pour dire que les fraudeurs qui ont recourent au Sim Box bénéficient de certaines complicités.

Plusieurs indices révèleraient ces complicités. Ces experts s’étonnent que les équipements de Sim box soient importés en RDC sans que cela n’alerte personne.

Ils pointent également du doigt le fait que l’installation de ce matériel (une antenne parabolique notamment) nécessite l’aval de l’autorité de régulation.

Des sources proches des opérateurs de télécommunication indiquent que les sites abritant le matériel utilisé par les pirates sont connus. Il s’agit notamment des Immeubles Sozacom, Botour et De la Presse à Kinshasa.

Faute de matériel adéquat pour détecter les appels frauduleux, les opérateurs en télécommunication indiquent se limiter à boucher les Sim utilisées par ce réseau maffieux.

En novembre 2012, le gouvernement avait signé un contrat avec un consortium franco-américain Agilis International et Entreprise Telecom chargé de mettre fin à ce piratage.

Des sources proches des opérateurs téléphoniques affirment que le gouvernement a annoncé le démantèlement de deux réseaux mafieux pour «sauver l’image d’Agilis » qui, à en croire ces sources ne serait pas à la hauteur de sa tâche, faute d’équipements.

D’autres pays africains comme le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Congo font face à ce problème. Dans ces pays, les opérateurs téléphoniques mettent progressivement en place des systèmes de tracking et de protection avec le concours de spécialistes américains ou européens.

- See more at: http://www.radiookapi.net/actualite/2013/10/21/comment-le-piratage-telephonique-fait-perdre-des-millions-de-dollars-la-rdc#sthash.ifCXaCpw.dpuf

 

Clique ici gif 24Étude sur la téléphonie mobile en RDC

Image associée

 


  

  • Clique ici gif 24À lire également : Fraude, des entreprises de téléphonie cellulaire volent l'état congolais près de 17,6 millions de dollars chaque mois


  • 15731788 1871307473088562 255007205306138048 o

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !