Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

NOUVELLES DIRECTIVES DE LA FECOFA POUR LA PROFESSION D’ENTRAINEUR

Afficher l'image d'origine

Pour un entraîneur de nationalité étrangère, le requérant doit avoir le diplôme le plus élevé (UEFA Pro) ou l’équivalent, avoir une expérience d’au-moins trois ans dans un club professionnel de première division et faire homologuer son diplôme par la Fédération congolaise de football association.

Puis obligation est faite à tout club de conclure un contrat de travail avec l’entraîneur en chef, l’adjoint et le médecin en chef en déterminant la durée, les modalités de rémunération et reconnaître la compétence exclusive des juridictions sportives en cas de différents.

La FECOFA oblige les clubs à avoir un médecin responsable qui sera chargé de la prévention du dopage. Ce médecin doit bénéficier du numéro d’ordre.

La FECOFA réglemente l’exercice de la profession d’entraîneur et médecin de la Linafoot

58 5

En vue de l’amélioration du niveau des clubs ainsi que le professionnalisme de l’ensemble des intervenants dans le football congolais par un encadrement technique adéquat dans l’exercice de la profession d’entraîneur et de médecin, la Fédération congolaise de football association vient d’édicter un nombre de règles à suivre pour être admis dans un club d’élite participant au championnat de la Ligue nationale de football.

Ainsi, l’entraîneur en chef d’une équipe engagée en Division I doit être titulaire du diplôme le plus élevé qui existe au sein de la FECOFA ou tout autre diplôme étranger valide et équivalent reconnu comme tel par la Confédération africaine de football. C’est-à-dire la licence A ou B UEFA/CAF. Etre titulaire d’un acte de reconnaissance de compétence délivré par la Fédération après avis favorable de la Direction technique nationale à toute personne qui dispose au minimum d’une expérience pratique de cinq ans en tant qu’entraîneur en chef d’un club d’élite ou d’une sélection nationale.

Pour être entraîneur adjoint , les conditions suivantes sont requises: être titulaire d’un diplôme immédiatement inférieur au plus élevé qui existe au sein de la Fédération congolaise de football association ou tout autre diplôme étranger valide et équivalent, reconnu comme tel par la Confédération africaine de football association. C’est-à-dire la licence B ou C UEFA/CAF; avoir évolué comme footballeur sous statut professionnel dans un championnat reconnu comme tel durant inq ans; être titulaire d’un acte de reconnaissance de compétence délivré par la Fédération congolaise de football association après avis favorable de la Direction technique nationale à toute personne qui dispose au minimum d’une expérience pratique de cinq ans en tant qu’entraîneur adjoint en chef d’un club d’élite ou d’une sélection nationale.

Pour un entraîneur de nationalité étrangère, le requérant doit avoir le diplôme le plus élevé (UEFA Pro) ou l’équivalent, avoir une expérience d’au-moins trois ans dans un club professionnel de première division et faire homologuer son diplôme par la Fédération congolaise de football association.

Du médecin en chef d’un club de la Division I
Tout club engagé au championnat de la DI est tenu de s’adjoindre les services d’un médecin responsable de l’équipe première et chargé de la prévention du dopage. Ce dernier doit bénéficier du numéro d’ordre dûment octroyé par le conseil de l’ordre des médecins mais aussi justifié d’un acte délivré par le Centre national de médecine du sport.

Obligation est faite à tout club de conclure un contrat de travail avec l’entraîneur en chef, l’adjoint et le médecin en chef en déterminant la durée, les modalités de rémunération et reconnaître la compétence exclusive des juridictions sportives en cas de différends.

Tout club ayant admis sur le banc de touche un entraîneur ou un médecin n’ayant pas satisfait aux exigences de cette disposition est passible d »interdiction de participer au championnat jusqu’à l’accomplissement des obligations, d’interdiction d’exercer pour une période de trois ans. Il est aussi passible d’amende qui s’élève à 5.000 dollars américains pour l’entraîneur en chef, 2.500 dollars pour l’entraîneur adjoint et 4.000 dollars pour le médecin en chef.

La Fédération congolaise de football association mettra en place une procédure de contrôle pour veiller au caractère obligatoire de cette décision.

JC Lomboto, assistant principal chargé des médias

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !