Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

TOURISME CONGO-KINSHASA : LE PARC NATIONAL DE LA GARAMBA

20157675 1909871689252729 7132583037319691920 o 7

En termes d'accueil des visiteurs, le Parc National de Garamba dispose d'un charmant lodge tout confort et d'un restaurant à côté de la rivière, situés à un kilomètre de la station de Nagero et à 500 mètres de la maternité des hippopotames.

LE PARC NATIONAL DE LA GARAMBA

Afficher l'image d'origine

 

Le Parc National de Garamba est situé dans le district du Haut-Uélé à l'extrémité nord-est de la RDC, à la frontière avec le Sud-Soudan dont il assure la continuité du parc national soudanais de Lantoto. Il est entouré de domaines de chasse au sud, à l'est et ouest tels que Gangala na Bodio, Mondo Missa et Azande. L'ensemble du parc et de ces domaines adjacents couvre une superficie totale de 12 427 km².

Le Parc de la Garamba a été créé en 1938, ce qui en fait l'un des plus anciens parcs nationaux d'Afrique. Sa création est intimement liée au projet colonial belge de domestication de l'éléphant à des fins agricoles dont un centre avait été établi en 1920 à Gangala na Bodio. Ainsi qu'à la protection de ses deux autres espèces rares et endémiques que sont le rhinocéros blanc du Nord (aujourd'hui quasiment disparu) et la girafe congolaise.

Le parc a subi depuis la fin des années 70 de nombreuses pressions et attaques d'origines diverses (braconnage, guerres, conflits, invasion par les rebelles soudanais du SPLA...), et ces années de troubles ont bien failli lui être fatales. Le site a d'ailleurs été rajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1980, et à la liste des sites en péril en 1996.

Mais aujourd'hui avec les efforts de l'ICCN et depuis l'accord de gestion signé avec la Fondation African Parks Network (APN), le parc tente de retrouver sa splendeur passée. De fait, malgré tous les troubles et hormis la disparition inéluctable du rhinocéros blanc, Garamba reste admirablement bien conservé et constitue un témoignage important de ce qu'était la richesse en faune et flore de cette immense zone géographique il y a quarante ans. L'une des particularités du parc est d'être situé à la limite entre forêt et savane, et d'offrir par conséquent des paysages très contrastés et une variété d'espèces animales propres aux deux écosystèmes.

Si l'éléphant (espèce hybride entre celui de forêt et de savane, dont il resterait 1800 individus dans le parc) et la girafe congolaise (au nombre de 22) sont les animaux les plus emblématiques de Garamba, la diversité en termes de faune est exceptionnelle par ailleurs. Le parc abrite 163 espèces de mammifères, dont le buffle, le cobe défassa, l'hippotragus, phacochère, ourébi, rédunca, guib harnaché. Et 13 espèces de primates tels que chimpanzé, babouin, patas, grivet, colobe guereza, singe de Brazza...

Ainsi que de nombreux carnivores : lion, léopard, serval, hyène... Les rivières sont également peuplées d'hippopotames, crocodiles du Nil, varans, etc. La diversité se traduit aussi au niveau ornithologique : plus de 300 espèces d'oiseaux ont pu être répertoriées. Le climat est tropical avec une saison sèche de mi-décembre à mi-mars et une longue saison des pluies de mi-mars à mi-décembre.

 

 

20264973 611147755941016 6605862644415922670 n 8

Safari : plusieurs pistes sont ouvertes à travers le parc et permettent l'observation d'animaux. Deux safaris sont proposés chaque jour, matin et soir.

Promenades : des balades peuvent s'organiser à partir du campement tout au long de la rivière Dungu, avec un passage par la maternité des hippopotames.

Environs : visite accompagnée d'un guide au marché, à l'école et dans les villages avoisinants afin d'en savoir plus sur la culture locale.

Monitoring : possibilité de participer aux activités de recensement des chimpanzés ou des carnivores selon la saison.

Avion ou ULM : il est possible de survoler le parc pour en admirer les incroyables paysages tout en contrastes, et avec un peu de chance de croiser des troupeaux d'éléphants ou buffles.

 

20157422 1909871295919435 1399380557413903542 o 32

Le parc se visite à partir de la station de Nagero à laquelle on accède de préférence en avion (petits porteurs : se renseigner auprès du gestionnaire du parc), depuis Goma ou Aru (via Entebbe en Ouganda). Car par route, c'est actuellement difficile, surtout de juin à décembre pendant la saison des pluies. Mais les axes routiers qui mènent au parc sont en cours de réhabilitation afin de permettre à moyen terme un accès plus aisé et moins onéreux que l'avion. Par ailleurs, Garamba se propose d'organiser par avion des circuits intégrant des visites d'autres parc de l'est du pays : la Réserve de Faune à Okapi située non loin de là à Epulu ; ainsi que le Parc National des Virunga au Nord-Kivu.

En termes d'accueil des visiteurs, le Parc National de Garamba dispose d'un charmant lodge tout confort et d'un restaurant à côté de la rivière, situés à un kilomètre de la station de Nagero et à 500 mètres de la maternité des hippopotames. Possibilité également de passer la nuit en brousse et de camper avec tout le matériel et service (cuisinier) mis à disposition, pour le même prix que la chambre.

Château de Dungu

Situé sur un axe routier à 75 km du parc, au confluent de la Kibali et de la Dungu, il s'agit d'un château fort de type médiéval, aujourd'hui en ruines, mais qui reste impressionnant et résolument insolite. Avec donjons, meurtrières, tours de guet, pont, mur d'enceinte, chemin de ronde... Son histoire : un Belge nommé Schollaert, alors administrateur territorial a voulu réaliser le rêve de sa vie. Il aurait donc construit ce château fort au milieu de la brousse en détournant une partie des fonds publics destinés à la construction d'un pont, ce qui provoquera sa mutation vers un autre territoire. Le bâtiment aurait été construit sur le site d'un ancien fortin construit par le commandant Chaltin lors de la campagne contre les madhistes (mouvement religieux soudanais à la fin du 19ème siècle), sur l'emplacement même de l'ancienne zeriba. Le château, aujourd'hui abandonné, pourrait cependant profiter de sa proximité avec le parc, s'il était réhabilité, pour accueillir les visiteurs dans un cadre insolite et contribuer à la valorisation touristique de la région. 

 

Informations et horaires sur PARC NATIONAL DE LA GARAMBA

Tty 4

Permis et guide : 60$ par adulte non résident - 35$ par adulte résident - nationaux : 15$. Chambres : 80$ (sgle) - 100$ (dble). Safari : 90$ /jour /voiture. Balades (visites de villages) : 5$. Survol avion : 500$. Transport depuis Aru (50 min.) : avion (5 places) : 840$

Contact

  •  Adresse: Office du Tourisme
    1148/A Avenue Tombalbaye c/ Gombe
    2502 Kinshasa
    République Démocratique du Congo

  •  Téléphone: +243 99 83 19 053

  •  Email: info@visit-rdcongo.com

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

Faune remarquable présente 

20431519 502841150055186 735394946482541520 n 6

  • rhinocéros blanc du nord (Ceratotherium simum cottoni)
  • éléphant (Loxodonta africana)
  • girafe du nord (Giraffa camelopardalis congoensis)
  • hippopotame (Hippopotamus amphibius)
  • buffle (Syncerus caffer)
  • bubale (Alcelaphus sp)
  • cobe (Kobus kobe)
  • antilope sing-sing (Kobus illipsiprymnus)
  • chimpanzé ( Pan troglodytes)
  • babouin (Papio anubis)
  • colobe (Colobus sp)
  • cercopithèque (Cercopithecus aethiops)
  • antilope rouanne (Hippotragus equinus)
  • sitatunga (Tragelaphus spekeii)
  • redunca (Redunca redunca)
  • guib harnaché (Tragelaphus sylvicultor)
  • phacochère (Phacochoerus porcus)
  • lion (Panthera leo)
  • léopard (Panthera pardus)
  • bongo (Boocerus enryceros)
  • potamochère (Potamochoerus porcus)
  • hylochère (Hylochoerus meinertzhageni)

Populations locales 

Celles-ci sont présentes sur le territoire du parc en de faibles populations (4 habitants/km²).

  • Azande
  • Logo
  • Mondo
  • Baka
  • Kakwa

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

20157457 1909874199252478 4402857429603732945 o 11

 

 

20431519 502841150055186 735394946482541520 n 7

 

 

20479873 480945255585605 4597400832480121518 n 16

 

 

Aze 13

 

 

 

20294395 611147739274351 7833936936729104976 n 26

 

 

Bumbu 23

 

 

Bumbu 24

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

One of Garamba's lesser-known species, a spotted genet. Part of the park's outstanding universal value as a world heritage site is based on the diversity of its plant and animal species

 

 

Bv 10

 

 

Garamba National Park is the last stronghold of the Congo giraffe, a sub-species endemic to the Democratic Republic of Congo

 

 

 

 

Iop 12

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Iut 16

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Kimbangu lieu arrestation nkamba 10

 

 

 

Kiu 4

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Ttyyy1

 

 

Tttyy

Mmp 3

 

Kj 7

 

Ttyygg 1

Kkkk 5

 

 

Opm

 

 

Trezl4 5

 

3 votes. Moyenne 1.67 sur 5.