Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Un cerveau adapté au mensonge réduit la capacité de réflexion, selon un médecin de Kinshasa

Résultat de recherche d'images pour "MENSONGE"

Nos petits mensonges sont des boules de neige qui peuvent se transformer en avalanche. Quand les gens mentent de plus en plus, certaines zones du cerveau deviennent moins réactives. Ces résultats suggèrent que des petites transgressions peuvent devenir une habitude normative du mensonge.

 

 

Le cerveau et le mensonge

 

 

Résultat de recherche d'images pour "MENSONGE"

 

Un cerveau adapté au mensonge, devient chronique et  favorise la réduction des capacités de réflexion, a déclaré jeudi à l’ACP, un médecin généraliste de l’hôpital général de référence de Kintambo à Kinshasa, le Dr julien Mbemba.

Le Dr Mbemba, a indiqué à cet effet que le cerveau est l’organe de commande pour tout corps humain et que plus on ment, plus mentir devient facile et cause une sorte d’anesthésie progressive du cerveau.

Le cerveau possède une faculté où les émotions négatives suscitées par le fait de mentir sont petit à petit inhibées et conduisent à mentir de plus en plus. « Le tout part d’un petit mensonge qui crée une accoutumance ou une certaine dépendance, cela se développe comme une boule de neige qui prend de volume au fur et à mesure qu’elle roule sur la neige. Le mensonge se développe davantage jusqu’à anesthésier le cerveau »,  a-t-il indiqué. Quant à ce qui concerne la guérison d’un cerveau anesthésié par le mensonge, le Dr julien Mbemba a dit que le mensonge est comparable à une maladie mentale, dont on peut guérir mais avec risque de récidive. La pensée consciente et volontaire peut intervenir pour empêcher le mensonge qui est une affaire de volonté, a-t-il conclu. 

ACP/FNG/Kayu/KGD

Comment le cerveau prend goût au mensonge

 

Résultat de recherche d'images pour "Un cerveau adapté au mensonge"

Des petits mensonges aux gros bobards, il n'y a qu'un pas et une région de notre cerveau nous incite à le franchir... Cette "spirale du mensonge" a été décryptée par des chercheurs britanniques.

 

Raconter des petits mensonges de temps en temps, tout le monde (ou presque) le fait et cela peut paraître anodin. Sauf que sans le savoir, un cercle vicieux s'enclenche dans notre cerveau, car plus on ment, et plus cet organe "prend goût" au mensonge ! Voilà comment l'on peut passer de petits mensonges de rien du tout à des plus gros qui permettent d'enfouir les précédents… Un mécanisme cérébral fascinant mis en évidence par des chercheurs en psychologie de l'University College de Londres (Grande-Bretagne) et détaillé dans la revue Nature Neuroscience.

 

Les émotions négatives liées au mensonge effacées par l'amygdale

Dans cette étude, les chercheurs ont demandé à 80 volontaires (âgés de 18 à 55 ans) de se prêter à un jeu, dans lequel ils peuvent mentir pour un enrichissement personnel, ou dire la vérité. Concrètement, ils se sont vus soumettre une photo haute résolution représentant un pot en verre rempli de pièces de monnaie. Par ordinateur, ils ont aidé un partenaire à estimer le montant d'argent contenu dans le récipient. Cette personne (en fait un acteur) ne dispose pour sa part que d'une photo de médiocre qualité. Dans un premier scénario, les opérateurs ont demandé aux participants d'estimer de la façon la plus exacte possible le montant, en leur disant que cela bénéficierait à la fois à eux-mêmes et à leur partenaire (ils gagneraient tous les deux davantage d'argent). Puis les participants ont été soumis à d'autres scénarios, dans lesquels sous-estimer ou surestimer volontairement le montant contenu dans le pot pouvait présenter un intérêt pour eux, au détriment de leur partenaire, ou bien l'inverse, ou encore profiter aux deux...

L'expérience montre que les gens mentent davantage quand c'est positif pour eux-mêmes et pour les autres, "probablement parce que cela ne les fait pas se sentir mal", relèvent les chercheurs. Mais au fil de l'exercice, la plupart des volontaires se sont mis à déformer la réalité... Pour comprendre pourquoi, les chercheurs ont scanné le cerveau des volontaires pendant tout la durée de l'expérience. Verdict : une zone du cerveau responsable de la mémoire émotionnelle, l’amygdale, s'active lors du premier mensonge, et de plus en plus au fur et à mesure que le participant ment...

 

Des petits mensonges qui font "boule de neige" avec le temps

En fait, au début de l'expérience, le menteur ressent un inconfort lorsqu'il déforme la vérité. Mais cette gêne s'estompe à mesure que la liste de ses mensonges s'allonge, l'amygdale du cerveau qui gère certaines de nos émotions s'étant en quelque sorte accoutumée. Et les mensonges se font de plus en plus gros... "Il y a une sorte d'adaptation émotionnelle, pointent les chercheurs. Cela peut conduire à une "pente glissante", lorsque de petits arrangements avec la vérité peuvent déclencher une escalade et devenir des mensonges importants". Un effet "boule de neige" évoqué par des "menteurs" ou tricheurs "que ce soit dans le cas d'une infidélité, d'un dopage dans le sport, de données scientifiques trafiquées ou de fraude fiscale", soulignent les scientifiques.

© Sciences et Avenir 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !