Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

RDC : DES ENFANTS REPORTERS DE MBANDAKA

Choléra à Mbandaka - Enfants Reporters

L’article 6 de la Convention des droits de l’Enfant stipule : « Tout enfant a un droit inhérent à la vie » et ajoute que l’Etat a l’obligation d’assurer la survie et le développement de chaque enfant.

Choléra à Mbandaka: reportage des enfants reporters

38 5

Nous les enfants reporters de Mbandaka – Osé, Ruth, Reddy et Ruth – voulons vous parler du problème du choléra à Mbandaka. Cette maladie sévit depuis 5 mois chez nous dans la ville de Mbandaka, province de l’Equateur, et affecte la survie des enfants que nous sommes.

L’article 6 de la Convention des droits de l’Enfant stipule : « Tout enfant a un droit inhérent à la vie » et ajoute que l’Etat a l’obligation d’assurer la survie et le développement de chaque enfant. Le choléra est une maladie qui menace la survie des enfants, et il est donc important de les protéger face à l’épidémie. Nous sommes partis en reportage sur le terrain pour mener l’enquête.

Quelle est la situation du choléra à Mbandaka?

Choléra à Mbandaka - Enfants Reporters

Ruth interviewe le médecin chef de zone

 

L’épidémie de choléra, qui attaque une partie de la RDC, frappe la ville de Mbandaka depuis le 27 avril 2016. Nous nous sommes rendus au Centre de traitement du choléra (CTC) où nous avons rencontré le médecin chef du centre.

Le Docteur nous a témoigné : « nous avons reçu 681 malades, dont un seul décès au sein du centre ». Le CTC s’occupe des 3 zones de santé de la ville de Mbandaka et leurs alentours. Dr. Eoma nous a expliqué que le choléra est une maladie caractérisée par très fréquents vomissements et des diarrhées aqueuses de la couleur de l’eau de riz.

Au CTC, Dr. Eoma a une équipe chargée de prendre et transporter les malades jusqu’au centre pour suivre le traitement, qui est toujours gratuit. Mais la prise en charge alimentaire pose problème : le centre n’a plus assez de rations pour tous les malades.

 

Choléra à Mbandaka - Enfants Reporters

 

 

A la rencontre d’une enfant guérie du choléra à Mbandaka I

                                                     Bébé, enfant guérie du choléra

 

Après notre visite du CTC, nous avons continué notre enquête dans le quartier Bakusu de Mbandaka I. Là-bas, nous avons rencontré une petite fille guérie du choléra après son traitement au CTC.

Lorsque les parents ont constaté les symptômes du choléra chez Bébé Iluku, qui est âgée de 10 ans, ils l’ont amenée au centre de santé le plus proche de chez eux. Le médecin l’a transférée au Centre de traitement du choléra, car là-bas le traitement est gratuit.

 

Choléra à Mbandaka - Enfants Reporters

                                                               Osé interviewe la maman de Bébé

 

Quand elles sont arrivées au CTC, Bébé et sa maman ont été accueillies par un médecin qui l’a tout de suite mise sous perfusion, car l’enfant était déjà très déshydratée. « Là-bas au Centre, on ne mange pas les aliments venant de l’extérieur » nous a raconté la jeune et timide Bébé.

Pendant les 4 jours où elle était là-bas, Bébé, comme les autres malades, mangeait 3 fois par jour: le matin de la bouillie, à midi et le soir selon leur choix. Sa maman, Mboyo Mpakama, 33 ans nous a expliqué : « durant tout ce temps que nous avons passé au CTC, je n’ai payé aucun frais pour le traitement et l’alimentation de mon enfant ». Sa maman et Bébé étaient vraiment contentes, car d’habitude elle ne peut pas manger 3 fois par jour.

Et effectivement, nous avons tous été frappés, car Bébé, malgré ses 10 ans, avait l’air d’en avoir 5 ou 6 : c’est le signe d’un grand retard de croissance causé par la malnutrition.

Bébé, après avoir été guérie du choléra, était dans le meilleur plaisir de regagner sa famille qui lui manquait depuis un peu de temps. Elle est aussi contente de regagner ses activités scolaires, qui vont débuter la semaine prochaine.

Maintenant, Bébé applique bien les règles d’hygiène, qu’elle nous a expliqué : « se laver les mains avant de manger, après avoir été aux toilettes et ne pas manger les aliments pas couverts ». Bébé ne cesse de sensibiliser ses amis à l’observance des règles d’hygiène et compte faire la même chose à l’école, afin de se protéger contre le choléra.

Que faire face au choléra ?

 

A nous, les enfants reporters de Mbandaka, cette enquête a rappelé que le choléra sévissait toujours chez nous. Pour échapper à cette maladie, il faut absolument respecter les règles d’hygiène, et nous tenons à vous les rappeler :  se laver les mains avec du savon ou des cendres avant de manger, après avoir été aux toilettes, avant d’allaiter un bébé ou avoir changé les couches ; éviter de manger des aliments froids, des fruits non lavés, boire uniquement de l’eau propre ; et entretenir notre environnement pour l’assainir, qu’il n’y ait pas de saletés.

Enfin, nous souhaitons mener un plaidoyer, en particulier pour les partenaires de l’Etat dans la lutte contre le choléra. Le CTC manque d’alimentation, ce qui peut ralentir la convalescence des malades et menacer la survie des enfants.

Levons-nous tous, enfants de Mbandaka et de la RDC, pour lutter contre la maladie du choléra qui est facilement transmissible par le manque d’hygiène dans les écoles.

La santé n’a pas de prix : sans la santé, les enfants ne peuvent pas étudier, et donc préparer l’avenir.

 

Les enfants reporters de Mbandaka ont fait ce reportage dans le cadre d’un atelier sur l’écriture de blog donné par l’UNICEF. Suivez Po na bana pour leurs prochains articles !

L’UNICEF RDC appuie son partenaire ADRA en fournissant l’ensemble des intrants médicaux du Centre de traitement du choléra de Mbandaka et en appuyant sa coordination.

Photos : UNICEF RDC Mounet 2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !