Drap  

Bienvenue sur votre Site web Congo Autrement......... Site exclusivement dédié à la République démocratique du Congo (RDC)....... Site de référence en matière d'information Artistique / Culturelle / Économique / Scientifique / Sociale / Sportive / Technologique / Touristique et activités de Loisirs dont l'objectif premier est d'encourager et de promouvoir le tourisme en tant que moteur de la croissance au service du développement économique et humain en RDC, aussi pour valoriser une nation dont l’image a souvent été ternie.   Congo Autrement vous aide à chercher des informations pratiques pour organiser votre voyage et votre séjour au Congo-Kinshasa....... Congo Autrement se veut totalement apolitique, indépendant, impartial, et sans étiquette, ouvert à toutes les sensibilités socioculturelles qui composent la République démocratique du Congo...... Congo Autrement, une communication intelligente avec un message positif d'espoir, de fierté et de progrès enregistrés au Congo (sans occulter les difficultés) des uns et des autres, dans différents domaines. Trop souvent en effet, les médias, publics ou privés, s’intéressent à ce qui ne va pas, aux trains qui n’arrivent pas à l’heure ou qui déraillent plus qu’à ceux qui fonctionnent sans encombre. *** TOURISME........ Promotion du Tourisme vert : Conservation de l’environnement ; Création des sites de loisirs, parcs d’attraction ; Transports touristiques (aérien, routier, fluvial et lacustre) Création des sites d’hébergement : création d’hôtels et infrastructures d’accueil et d’animation touristiques dans la perspective de la décentralisation, les nouvelles provinces auront besoin de créer des hôtels de haut standing ;   Création des services des agences et bureaux de tourisme. *** VOYAGE.....Informations sur l'arrivée et le départ pour tous les vols nationaux et internationaux.   Information des vols aéroports grâce au Suivi des vols (Arrivées / Départs) en temps réel.......   Informations Assurance voyage Congo (RDC) ***    ÉCONOMIE : Info sur l'économie nationale et internationale en matière de politique monétaire et de change; rapports annuels, trimestriels et sectoriels.    Bulletin d’information sur les prix des produits alimentaires de base. *** INFORMATION INVESTISSEURS (Anapi) Comment créer une entreprise en RD Congo ? Procédure générale de création d'une entreprise   Procédure unique à l’importation   Fourniture d’informations économiques et diverses ;   Organisation de séjours : facilitation ; Recherche des partenaires locaux et étrangers ; Accompagnement pour la création des sociétés;    Information sur les appels d’offres lancés par l’Etat.    Indice global d'activités...... Taux de croissance trimestriel, annuel ***    STATISTIQUE : Finances publique   Secteur extérieur   Indicateurs économiques   Activités économiques    Monnaie et crédit.... Evolution économique récente   Secteur réel *** BAROMÈTRE DE CONJONCTURE DE L'ECONOMIE CONGOLAISE : Industries manufacturières; Hôtellerie et restauration ;   Elevage Pêche ; Agriculture ; Agro-industrie...... Diverses cultures agricoles en RDC...... Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la R.D Congo développe plusieurs cultures, à savoir : cultures vivrières , maraîchères et pérennes ou de rentes...... CULTURES VIVRIÈRES : Manioc, Maïs, Riz, Arachide, Bananes Plantains, Pomme de terre, Igname, Blé, Sorgho, Haricot, Soja, Niébé, Taro, Patate douce, etc..... CULTURES MARAÎCHÈRES : Oignon, Tomate, légumes, etc… CULTURES PÉRENNES OU DE RENTES : Fibres, Hévéa, Millet, Palmier à huile, Quinquina, Cacaoyer, Tabac, Coton, Pyrèthre, Thé, Canne à sucre, Papaïne, Sésame, Urena, Voandzou, Jatropha, etc… ***    RECHERCHE ET STATISTIQUES : Statistiques bancaires, monétaires, du crédit, des prix, des salaires, de la production, de l'emploi, du commerce extérieur, de la balance des paiements, des finances publiques, des comptes nationaux et des indicateurs socio-démographiques;    Cours de change : Cours de change du jour..... Transaction sur le marché de change.... Indicateur macro économique.... Taux Directeur, Evolution du taux directeur;   Statistiques sur le taux d'intérêt: Taux d'intérêt interbancaire journalier...... Micro-finances et Coopératives (Kinshasa et provinces) ***   INDICATEURS DES STATISTIQUES MONÉTAIRES : Indice des Prix à la Consommation : Indice hebdomadaire des prix de détail de Kinshasa et des Provinces..... Secteur finances, Appel d'offre Adjudication Bilatérales de Devises, Taux d'inflations Agrégés : Hebdomadaire, Hebdo Cumulé, Cumulé de l'année, Glissement annuel

 

Présentation de la ville de Goma (Province Nord-Kivu)

L’image contient peut-être : ciel, maison, plein air et nature

La ville de Goma, bâtie au pied des volcans NYIRAGONGO et KARISIMBI, est entièrement couverte des sols volcaniques avec un relief peu accidenté.

 ville de Goma

 

Le 14/04/2017

 

L’image contient peut-être : ciel, nuit, plein air et eau

 

 

HISTOIRE

Tout commence en 1886, quand l’explorateur Götzen suivait les traces d’un missionnaire en provenance de la cote orientale l’Afrique. Pendant qu’il se rendait au Rwanda, il découvre un petit village des pécheurs appelé "Ngoma" qui traduit signifie Tam Tam, par déformation il écrivit Goma.
Après, Ngoma devint un poste Belge en face de celui de Rubavu (au Rwanda) habité par les Allemands.
Au début, la cohabitation entre ces deux postes n’était pas facile. 
À un certain moment, les chefs coutumiers du Rwanda, en complicité avec les Allemands attaquent les Belges de Goma. 
Ces derniers se réfugient à Bukavu et laissent les envahisseurs occuper la ville. Après des négociations, les Allemands replient vers le Rwanda et les Belges reprennent leur position initiale comme poste colonial.
L’afflux des colonisateurs dans ce village joue un rôle important dans son évolution pour devenir une grande agglomération. Les colonisateurs venaient d’installer le chef lieu du district Belge à Rutshuru ou vivait l’administrateur colonial. Le chef lieu passera de Rutshuru à Goma.
En ce moment, Goma reste un poste de transaction lacustre avec Bukavu qui était une ville minière. Plus tard, Rutshuru, Masisi, Kalehe, Gisenyi, etc. déverseront leurs populations dans Goma, à la rechercher de l’emploi au près des colonisateurs. C’est en cette période que vu le jour le quartier Birere (un bidonville de Goma) autour des entrepôts, bureaux et habitations des colons. Le nom Birere (littéralement feuilles de bananier) vient du fait qu’à l’époque, les gens y construisaient en feuilles des bananiers.

 

 

DÉMOGRAPHIE

Gentilé : Gomatracien, Gomatracienne
Population :1 100 000 hab. (2012)
Densité : 14 527 hab./km2

 

 

GÉOGRAPHIE

13 copie 2 copie 1

« La ville de Goma est située au sud de l'Equateur entre 141° latitude sud et 29° 14 longitude Est » (Mairie de Goma, 99).

Elle est limitée au Nord par le territoire de Nyiragongo, au sud par la province du Sud- Kivu, à l'ouest par le territoire de Masisi et à l'Est par la République Rwandaise.

Elle s'étend sur une superficie de 66,824 Km2 soit 11% de la province du Nord-Kivu.

La ville, bâtie au pied des volcans NYIRAGONGO et KARISIMBI, est entièrement couverte des sols volcaniques avec un relief peu accidenté. « Son altitude varie entre 140lm au bord du lac Kivu et 2000m au point d'adjonction avec la collectivité de BUKUMU » (NABIRU, 1993/94). La ville a un seul point le plus élevé, le Mont Goma.

Avec un climat généralement tempéré, adouci par les vents qui soufflent du lac Kivu et des volcans, la ville connaît en général deux saisons:

- une saison pluvieuse de fin Août à mi-Mai, entrecoupée par une courte saison sèche qui va de mi-décembre à mi-février et ;
- une saison sèche allant de mi-Mai à fin Août.

L'hydrographie de la ville de Goma comprend seulement « le lac Kivu, le lac vert et le lac noir » (Mairie de Goma, 1999, op. cit.)

Notons que la configuration géographique de la ville de Goma est un atout pour la construction grâce à la surface presque plane et à la facilité d'avoir des pierres, du sable et du gravier. Certains éléments constituent néanmoins des contraintes notamment le problème de l'eau et les conditions sismiques.

 

DONNÉES ADMINISTRATIVES ET DÉMOGRAPHIQUES

Jadis chef-lieu de la sous-région du Nord-Kivu, la ville de Goma est aujourd'hui le chef lieu de la province du Nord-Kivu. Elle a été créée par ord. n° 88-170 du 15 novembre 1988 après le découpage de l'ancienne région du Kivu (Mairie de Goma, op. cit. ).

Elle est subdivisée en communes, celles-ci en quartier et ces derniers en avenues et cellules.

La dénomination et la délimitation des communes de la ville de Goma sont données par l'ord-loi no89-127 du 22 mai 1989. Ces communes sont:

- La commune de Goma qui couvre une superficie de 33,372 Km2 et compte sept quartiers: MIKENO, MAPENDO, LES VOLCANS, KATINDO, KESHERO, HIMBI et LAC-VERT ;

- La commune de Karisimbi qui s'étend sur une superficie de 33,452 Km2 et comprend Il. quartiers: KAHEMBE, MURARA, BUJOVU, MAJENGO, MABANGA NORD, MABANGA SUD, KASIKA, KA TOYI, NDOSHO, MUGUNGA et VIRUNGA.

La ville est dirigée par un Maire secondé par un Maire adjoint qui supervise les bourgmestres. Ceux-ci, à leur tour, supervisent des chefs de quartiers.

La ville et la commune, au terme de la loi, sont des entités administratives décentralisées et dotées d'une personnalité juridique alors que les quartiers ne sont que des « entités administratives sans représentation ni personnalité juridique ». (article- art.-ll ord-loi no82-006). Le quartier est aussi subdivisé en avenues, cellules et nyumba kumi ( dix maisons gérées par une personne nommée par le chef de quartier).

 

SUBDIVISIONS

 

L’image contient peut-être : plein air

 

 

La ville est divisée en 2 communes, elles-mêmes divisées en 6 et 7 quartiers administratfis :
Goma (commune) : Himbi 1, Himbi 2, Katindo, Kyeshero, les Volcans, Mapendo, Mikeno, Lac-Vert ;
Karisimbi : Kahembe, Katoyi, Majengo, Mabanga-Nord, Mabanga-Sud, Kasika, Murara, Ndosho, Mugunga.

 

CULTURE

Au mois de mars, une course de tshukudu est organisée par les Volontaires des Nations unies et la MONUSCO. Cette activité n'est plus organisée.
Le deuxième weekend de février est organisé chaque année un festival international de musique et de danse : le Festival Amani. Chaque année, ce sont plus de 30.000 festivaliers qui se rendent à Goma pour voir Lokua Kanza, Tiken Jah Fakoly, Nneka, Ismaël Lô, Werrason etc. Il est organisé par le Foyer culturel de Goma et plus de 650 bénévoles.

Source : Rapports de la Mairie de Goma

L’image contient peut-être : ciel, plein air et nature

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, ciel, chaussures et plein air

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes_soleil, barbe et plein air

 

 

L’image contient peut-être : ciel, maison, plein air et nature

 

 

 

L’image contient peut-être : ciel et plein air

 

 

 

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, terrain de basketball et plein air

 

 

L’image contient peut-être : ciel, arbre, nuage et plein air

 

 

L’image contient peut-être : ciel et plein air

 

 

L’image contient peut-être : ciel, plein air et eau

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !